Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rien - Scathodick Surfers
La Malterie  (Lille)  samedi 30 avril 2011

On peut considérer que deux formations se détachent avec bonheur du lot commun des plus excellentes formations françaises : Microfilm et Rien. Toutes deux officient dans le rayon de quelque chose comme le post-rock (Rien se proclame orchestre d'après-rock pour sa part, ce qui me convient assez, avec ce petit-arrière goût d'avant-garde surannée). Deux formations bien trop rares en concert et dont les disques, particulièrement écrits, travaillés, inventifs, arrangés, produits, peuvent éveiller une légitime curiosité.

Ce samedi 30 avril, Rien, malgré l'exiguïté de la Malterie de Lille, sold out et moite de monde, a su balayer d'un revers de main l'ombre d'un doute qui pouvait planer sur sa capacité à transposer sur scène ses compositions. A la fois riche, complexe et immédiatement accessible, voire viscérale tant elle sait être directe, la musique du quintet est un rêve de post-rocker, tout simplement. Et elle fonctionne aussi bien en live que dans le confort asocial de son chez soi.

Il faut reconnaître que la présence de deux sets de batterie sur scène apporte énormément de force à l'ensemble, quand la basse, centrale dans l'espace scénique comme dans les compositions elles-mêmes, ouvre une troisième dimension délicieuse que la plupart des systèmes de sonorisation personnels auront du mal à laisser entrevoir. Ce devrait être un truisme d'arpenteur de salles de concert, ce n'est malheureusement pas tous les jours que l'on a la chance de pouvoir sentir, au sens le plus physique du terme, une réelle valeur ajoutée musicale (on dit bien : musicale) à une prestation live.

On regrettera peut-être de n'avoir retrouvé ce soir-là que le meilleur des deux derniers disques, et rien du premier Rien, le remarquable Requiem pour des Baroqueux (2003).

Mais l'on se consolera vite en se souvenant de ces sommets musicaux que furent "Masterkraft", "Dieu du Seigneur" ou "This is Our Grunge". Un petit téléchargement valant mieux qu'une longue description autosatisfaite, on rappellera également à ceux qui auraient eu le mauvais goût de passer jusqu'à présent à côté de la formation qu'ils peuvent en télécharger le plus légalement du monde les productions sur le site de l'Amicale Underground.

En première partie, Scathodick Surfers, power trio local, s'est révélé bien meilleur que ce que son nom catastrophique laissait suggérer, en proposant un psyché/surf rock tout à fait centré sur la guitare, quelque part du côté de la B.O de la reprise d'un film de Sergio Leone que Quentin Tarantino ne s'est pas encore offerte.

Bien sûr, il faudra avoir l'estomac bien accroché, tolérer les compositions à tiroir et le shredding le plus intempestif, ne pas s'agacer d'avoir toujours l'impression d'avoir déjà entendu ce plan-là (ne serait-ce que dans la composition précédente). Mais la formation déploie une belle énergie et, il faut l'admettre, un sacré jeu de guitare.

Avec un rien plus de variété, et moins de fascination peut-être pour la technicité à la six-cordes, ou avec un set plus court, la formation aurait réussi, c'est certain, à ne lasser personne et l'on aurait gardé de sa prestation une bien meilleure impression, comme semblent l'avoir fait ceux qui, dans le public, se sont montrés enthousiastes jusqu'au changement de plateau règlementaire.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Requiem pour des baroqueux de Rien
La chronique de l'album Plus rien qui presse de Yassine Dahbi
La chronique de l'album EP : 3 de Rien
La chronique de l'album Si vous n’avez rien à me dire de Bertrand Pierre
La chronique de l'album L'Eire de rien de L'Echappée Belle
La chronique de l'album Avec des si de La Mine de Rien
La chronique de l'album Ne dis rien de Alma Forrer
La chronique de l'album Deux mezzos sinon rien de Karine Deshayes
La chronique de l'album Besoin de rien de Diogène Théorie
Articles : Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Rien en concert à La Guinguette Pirate (23 février 2005)
Rien en concert au Festival Les Francos Gourmandes #3 (édition 2014) - vendredi 13 juin

En savoir plus :
Le Myspace de Rien
Le Myspace de Scathodick Surfers

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Le Morceau Caché, a propos de tout et de rien (11 septembre 2011)
Le Morceau Caché, a propos de tout et de rien (8 mai 2011)
Le Morceau Caché, a propos de tout et de rien (20 mars 2011)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=