Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Art Brut
Brilliant ! Tragic !  (Cooking Vinyl / PIAS)  mai 2011

Voilà donc déjà la quatrième réalisation du groupe britannique mené par le trublion Eddie Argos. Je dis "déjà" parce qu’après avoir bien rigolé à la sortie de Bang Bang Rock&Roll en 2005, pas grand monde n’aurait misé un sou sur la suite des aventures du groupe. Non pas qu’il soit dénué de talent, mais de l’aveu même des protagonistes, cela ressemblait davantage à une blague potache qu’à une vocation sérieuse.

Depuis, pourtant, tous les deux ans, la bande sort un nouvel opus, de qualité variable. A la vérité, j’ai décroché progressivement, jusqu’à ne plus laisser traîner qu’une oreille paresseuse sur celui de 2009 (Art Brut Vs. Satan, dispensable, malgré la promesse augurée par l’improbable passage aux manettes de l’ami Frank Black !).

C’est donc avec un mélange de curiosité et de craintes que j’attaquais l’écoute de ce Brilliant ! Tragic !, dont le titre seul confirmait déjà que Mr Argos n’avait pas perdu son autodérision.

Première remarque, et elle est notable : la pochette est sublime, dans un style Comics très soigné. On la doit à l’artiste Jamie McKelvie, qui illustre de belle manière le contraste du titre de l’album par des funérailles Rock’n’Roll. Voilà qui mériterait presque une édition vinyle.

Une fois le disque lancé, ça attaque fort ! Des guitares quasi-Pixiennes, du gros son, des hurlements… Impossible ce coup-ci de ne pas reconnaître la (grosse) patte du Black, toujours présent à la production. Il semble que les deux compères aient enfin pris le temps de se connaître et cela transpire sur quasiment tous les titres : on retrouve du Frank Black période (pas très) Catholics sur "Lost Weekend" et surtout sur le musclé "Martin Kemp Welch Five-A-Side Football Rules !", voire période Grand Duchy sur "Axl Rose".

Jusqu’à présent, Eddie Argos abritait souvent ses limitations vocales derrière son humour et ses textes (il faut être honnête, sa contribution tenait davantage de la scansion que du chant). Désormais, et c’est bien une des nouveautés de l’album, il semble enfin avoir trouvé sa voix ! Comme il le reconnaît, Frank Black a eu le temps de lui apprendre à chanter (…comme lui, aurait-il du rajouter, tellement les cris de "Is Dog Eared" sont pompés sur l’ex-leader des Pixies) ; et c’est donc un chant complètement assumé et décomplexé qui accompagne la majorité des compositions du groupe.

Malgré un jeu nettement plus musclé qu’à l’ordinaire, Art Brut parvient aussi à freiner les guitares et c’est dans ces rares instants de calme que l’on retrouve l’esprit bancal de leur début et cet accent cockney inimitable ; "Sealand" et son refrain aux faux airs de Richard Sanderson, le très chouette "Ice Hockey" et ses variations rythmiques en sont de parfaits exemples.

Rien de mieux finalement pour résumer l’album, que d’en reprendre un des titres phares (et très réussi) : sexy, sometimes !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Nouveau Casino (25 mai 2009)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Art Brut
Le Myspace de Art Brut


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=