Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Paramount Styles - Nickel Pressing - Cvantez
Petit Bain  (Paris)  mercredi 21 septembre 2011

Le Petit Bain a ouvert ses portes au début de l’été 2011 au pied de la bibliothèque François Mitterrand.

Cette nouvelle salle de moyenne capacité accueille ce soir Paramount Styles, le projet à géométrie variable de Scott McCloud, ex frontman des Girls vs Boys.

L'honneur d'ouvrir la soirée revient à Cvantez, et c'est devant un public clairsemé que le trio entame son set.

Pour schématiser, le groupe évolue dans un registre noise classique, jouant sur les dissonances. La voix mélodique de la chanteuse ravira les fans de rock à voix féminine, la sienne fait parfois penser à Kim Gordon, et même si elle semble en retrait, elle n’en est pas moins imposante et motivante.

L'intensité des titres augmentera au fur et à mesure de la prestation du groupe, jusqu'à devenir à la limite de l'urgence. A noter un batteur particulièrement efficace et charismatique. Une formation qui mérite d’être suivie.

Entrée en scène de Nickel Pressing. La présence de Macbook à côté du batteur et d'un fût de batterie planté en hauteur devant le violoniste laissent présager une prestation ambitieuse. Le trio entame un show plutôt arty et brouillon.

L'arythmie est fatigante malgré la qualité indéniable du jeu du batteur. Le groupe s’agite sans réellement convaincre, la gesticulation ne fait pas tout. En fait d’ambition, ce serait plutôt de la prétention qui transpire de leur set. Le groupe semble s’amuser mais tout seul, dans son coin.

Commentaire glané dans le public pendant la pause : "on dirait les inconnus imitant les Battles". Cette réflexion est très juste, Nickel Pressing fait penser à une caricature, les seules personnes à apprécier leur concert semblent être leurs amis venus pour l'occasion.

Les membres de Paramount Styles ont dû avoir du retard pour rejoindre Paris, car nous assistons à une séance de balances de dernière minute, qui permet au public de profiter d'un moment privilégié avec les membres du groupe.

Et malheureusement de subir quelques problèmes de son disgracieux sur les premières chansons. Les réglages refaits à la volée, nous pourrons enfin apprécier les compositions de Scott McCloud qui, sur scène comme sur disque, se révèle être un songwriter hors pair.

La formation ce soir est classique : deux guitares, dont la guitare folk de Scott McCloud, une violoncelliste, un bassiste et le batteur qui n’est autre qu’Alexis Fleisig, ex Girls vs Boys lui aussi.

Le groupe exécutera bon nombre des meilleurs titres des deux albums édités. A noter les versions fantastiques de "Come to New York" et "Girls of Prague". "All Eyes" subira les problèmes de son de début de concert, mais on aura pu apprécier les arrangements scéniques de ce titre majeur de la formation.

Scott McCloud s’essayera à communiquer avec le public clairsemé (37 personnes, merci à Pascal pour le comptage) et peu communicatif.

A la fin de la prestation, ce sont de timides encouragements à un rappel qui verront revenir le chanteur et sa guitare folk, pour trois titres de reprises "punk rock" (sic) que je n’ai pas reconnues.

Un réel plaisir que d’avoir eu la chance d’entendre et voir Paramount Styles à Paris, dommage que plus de monde n’en ait pas profité. Si vous n’y étiez pas, précipitez-vous sur les deux albums de la formation, c’est du plaisir en galette.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Heaven's Alright de Paramount Styles
Nickel Pressing parmi une sélection de singles (octobre 2013)
La chronique de l'album Tigers de Cvantez

En savoir plus :
Le Myspace de Paramount Styles
Le Myspace de Nickel Pressing
Le Bandcamp de Cvantez
Le Myspace de Cvantez

Crédits photos : Olivier Olivar (Toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=