Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hiroshima Rocks Around - Zëro - Cheveu
Point Ephémère  (Paris)  mercredi 19 octobre 2011

La venue de Cheveu, phénomène rock-electro-bizarroïde hype du moment, a drainé un public en nombre à l'entrée du Point Éphémère. Devant la file à l'entrée, je baisse les bras et décide d'aller boire une bière, quitte à attendre autant que ce soit de manière agréable.

La rencontre de connaissances permet de passer le temps et on en oublierait presque que le concert a maintenant commencé. Précipitation vers l'entrée et une fois passé le contrôle, c'est un déluge sonore qui fauche le spectateur dès le passage du sas d'entrée. Le son est puissant, très puissant, brouillon aussi, tellement qu'il faut plusieurs secondes pour discerner les notes derrière le bruit. Le groupe joue la dissonance, influences noise à fond, exécution rapide des titres, peu d'intérêt à cette prestation qui se termine bien vite.

Place maintenant à Zëro, le groupe vient présenter son troisième album (sortie début novembre) dans quatre villes, ce soir est la première de cette mini-tournée. Le premier titre, "Speedball", est un titre d'Hungry Dogs in The Backyard qui ravit le public déjà nombreux. Le set du groupe laissera la part belle au dernier opus, néanmoins les lyonnais exécuteront un panel de titres de leurs précédents albums, "Enough", "Pigeon Jelly" et "Opening" notamment.

Le jeu du quatuor devient nerveux au fil de la progression des titres, Eric Aldéa bouge beaucoup, le jeu de batterie de Franck Laurino est toujours aussi impressionnant. Bref que de bonnes choses, mis à part… le son dans la salle. C'est un vrai problème au Point Ephémère, mais bon ne boudons pas notre plaisir. Les concerts de Zëro sont assez rares pour être appréciés. La soirée se termine par deux fantastiques découvertes de leur prochain opus, "Fast Car" et "Queen of Pain", qui font regretter son absence sur le stand merchandising. Le public ne voulant pas en rester là, rappellera les musiciens qui exécuteront un rappel, pour lequel nous aurons droit à une version du "Ghost Rider" de Suicide, influence oblige.

La salle se vide littéralement, on dirait que l'augmentation du prix du tabac ne soit pas suffisante pour arrêter de fumer, nous aurait-on menti ? Bref, le retour dans la salle sera difficile. Je ne parviendrais à entrer dans la salle qu'au troisième titre et pour me retrouver coincer entre l'entrée et un pilier, bousculé par le flot du public qui entre et sort en permanence. Décidément, Cheveu se mérite. Le trio joue vite et enchaine les titres sans quasiment respirer. Les titres sont difficilement reconnaissables, et le son… toujours lui, est inaudible. Le public semble hypnotisé, emballé, tellement que cela en devient caricatural. Tout cela rend le concert brouillon. La faim, la fatigue ont raison de ma patience et je quitte la salle aux trois-quarts du concert, dommage. Je compte bien revoir Cheveu sur scène mais dans de meilleures conditions, je ne m'avoue pas vaincu si facilement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hungry Dogs (in the backyard) de Zëro
La chronique de l'album Année Zéro de Héléna Noguerra
La chronique de l'album Rituels de Zéro Degré
La chronique de l'album Ain't that Mayhem ? de Zëro
Articles : 2017, une année faste pour le jeu vidéo - Crash Bandicoot - Assassin's Creed - Far Cry - Red Dead Redemption - Life
Zëro en concert au Divan du Monde (9 novembre 2007)
Zëro en concert au Festival Ground Zero
Zëro en concert à La Malterie (lundi 15 novembre 2010)
Zëro en concert au Fil (jeudi 20 octobre 2011)
L'interview de Zëro (19 octobre 2011)
Jeux : Horizon Zero Dawn - PlayStation 4
La chronique de l'album BUM de Cheveu
La chronique de l'album Dakhla Sahara Session de Group Doueh & Cheveu
Cheveu en concert à La Boule Noire (24 septembre 2008)
Cheveu en concert au Fil (vendredi 16 otobre 2009)
Cheveu en concert au Festival Rock en Seine 2014 (samedi 23 août 2014)
Cheveu en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)

En savoir plus :
Le Myspace de Hiroshima Rocks Around
Le Bandcamp de Zëro
Le Facebook de Zëro
Le site officiel de Cheveu
Le Bandcamp de Cheveu
Le Myspace de Cheveu
Le Facebook de Cheveu


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=