Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Flotation Toy Warning
Bluffer's Guide to the Flight Deck  (Talitres / Chronowax)  aout 2004

Bluffer's guide to the flight deck est le premier album de Flotation Toy Warning, et pourrait bien devenir un de ces premiers albums indispensables à votre discothèque.

Tout d'abord afin de disperser tout malentendu, Flotation Toy Warning est un groupe anglais. En effet, les influences musicales évidentes de ce disque font immédiatement penser à un groupe venu d'outre-Atlantique, disciple de Mercury Rev, Flamming Lips et autre Grandaddy mais il n'en est donc rien.

Le club des 5 de Flotation Toy Warning (merci le copier/coller) est composé de 4 membres pas rock star attitude du tout et mené par le charismatique Paul Carter, plus glamour avec ses cheveux courts bicolores, son piercing à la lèvre et ses lunettes dignes d'un plagiste italien.

Si on ajoute à cela une voix de ténor d'opéra on se rend vite compte du décalage entre la musique de Flotation Toy Warning (merci le copier/coller) et ce personnage.

Car, pas glamour pour 2 sous, la musique de Flotation Toy Warning (merci le copier/coller) n'est pas forcément aisée d'accès. Bricoleurs de génie plutôt que musiciens talentueux (de leur propre aveu) les Flotation Toy Warning (merci le copier/coller) créent un univers sonore plus que des morceaux pop classiques.

De l'interméde un peu psychédélique de "Made from tiny boxes" à l'épique "Donald Pleasance" de 9 minutes 30, les chansons de Flotation Toy Warning (merci le copier/coller) se déroulent lentement, à leur rythme, résultat de leur rêves les plus beaux et les plus fous.

Dans cet univers onirique et mélancolique fait de sensations plutôt que d'images, la voix de Paul s'en donne a coeur joie en nous offrant une palette très (trop ?) diversifiée de ses possibilités. Parfois douce et fragile elle glisse sur les mélodies à la manière d'un Neil Hannon particulièrement sur "Donald Pleasance" ou "Even Fantastica", parfois impressionnante et impériale, elle sait aussi s'imposer comme sur "Popstar researching Oblivion" ou sur la seconde partie de "Losing Carolina for Drusky" façon stentor.

Flotation Toy Warning (merci le copier/coller), au nom aussi improbable que Jesus and Mary Chain en son temps et au titre de disque aussi tiré par les cheveux que ceux de A Silver Mount Zion, tiens ici avec "Donald Pleasance" sans doute le meilleur single de l'année 2004, comme me le soufflait Fred. Avec son orchestration complexe et luxuriante, ces arrangements tordus mais toujours en plein dans le mille ce titre n'a que le défaut de sa longueur qui l'empêchera sans doute de franchir la porte des radios. Qu'à cela ne tienne, les autres titres sont à l'avenant et le trio "Fire engine part 1", "Fire engine part 2" et "Even Fantastica" qui lui succèdent est tout aussi impressionnant.

Peut être trop propre sur lui pour certains mais plein d'inventivité et de bon goût, Bluffer's Guide to the Flight Deck est bien plus qu'un catalogue sous influences ; il marque le début d'une nouvelle référence en matière de musique anglosaxonne, loin du brit pop et du power rock : voici née la Flotation musique.

Toujours entre douceur et puissance, entre rêverie et mélancolie, les chansons de Flotation Toy Warning (merci le copier/coller) sont aériennes, portées sur des nappes d'instruments (claviers mais aussi guitare, basse batterie, tout ce qu'il y a de plus classique) et nous nous abandonnons volontiers à ce voyage.

Même les Inrocks parlaient du groupe anglais le plus intéressant depuis les Tindersticks... comme quoi les grands esprits finissent toujours par tomber d'accord !

Puisqu'on vous dit que ce disque est indispensable !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Machine Made Us de Flotation Toy Warning
Flotation Toy Warning en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Flotation Toy Warning en concert à La Guinguette Pirate (3 novembre 2004)
Flotation Toy Warning en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
La conférence de presse de Flotation toy warning (août 2004)
L'interview de Flotation Toy Warning (décembre 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de Flotation Toy Warning
Le Facebook de Flotation Toy Warning


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=