Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Evangile des Assassins
Adam Blake  (MA Editions)  novembre 2011

"Dans les manuscrits de la mer morte, se cache le secret lié à la mort du Christ…"

Un beau jour des années 40, un jeune bédouin a perdu sa chèvre, il cherche tant et si bien qu’il finit par trouver des jarres, dans lesquelles sont soigneusement enroulées des vieilles peaux de chèvres, couvertes de minuscules signes. L’histoire ne dit pas si le monsieur a retrouvé sa chèvre, mais elle souligne la remarquable découverte : les manuscrits de la Mer Morte, les plus vieilles traces écrites des écrits bibliques connues à ce jour, pas complètement déchiffrées non plus.

De ses mystères irrésolus, Adam Blake en fait un pur thriller en course poursuite après la vérité L’Evangile des Assassins. Dès les premières lignes, on sent la patte d’un scénariste, et pas n’importe lequel : Adam Blake a signé les scénarii de X-Men et Fantastic Four. Il ne parle pas du tout du bédouin et de ses chèvres, (c’était juste pour me la péter) mais il sait mener son lecteur où il veut, avec une facilité déconcertante, pour le plus grand plaisir des adeptes des arcanes de la foi.

C’est Dan Brown qui a lancé le concept : décrypter les symboles cachés, pour trouver un sens caché aux préceptes bibliques connus de tous. On aime ou pas, on est lassé ou non, Adam Blake poursuit dans le filon et s’attaque à une partie moins glorieuse de l’histoire des chrétiens : les traitres, qui ont aussi leur évangile. Les histoires sont écrites par les vainqueurs, les auteurs sont loin de tout soupçon, certes. Admettons que Eve se soit "sacrifiée" pour manger la pomme, admettons que Caïn ait assassiné son frère sur ordre de ce dernier, admettons que la trahison de Judas n’en était pas une… C’est de ces postulats que part Adam Blake pour construire un thriller captivant qui a fait passer la tempête Joachim pour un petit coup de vent vite fait.

L’histoire part de deux points de vue : une inspectrice sur la sellette, Kennedy (elle a tué un suspect ivre et porte cette mort sur la conscience). Mal aimée de son service, elle se retrouve en charge d’un dossier vieux de plusieurs semaines : la mort d’un vieil universitaire, a priori accidentelle. Un jeune stagiaire la seconde pour cette enquête qui se révèle beaucoup plus compliquée que prévue. Les indices révèlent un meurtre, oui, mais qui ? Et pourquoi ? Pas de suspect, pas de mobile. A part peut-être le sujet d’étude du vieux : les manuscrits de la mer Morte. En creusant encore un peu, Kennedy et son stagiaire établissent une liste des compagnons du vieux chercheur : tous morts. Accidentellement ? Et bé non !

D’un autre côté, Léo Tillman, un triste amer qui cherche sa femme et ses trois enfants depuis maintenant 13 années. Ils ont quitté la maison sans explication, avec un simple mot non signé "ne nous cherche pas". Mais pourquoi ? se demande-t-il. Et nous aussi par la même occasion. Il poursuit des ombres, une seule piste depuis tout ce temps, un certain Michael Brand, introuvable. D’un illuminé, ce Léo Tillman devient attachant de sincérité, surtout quand on découvre qu’il a raison, quelqu’un cherche à le faire taire. Non, il n’est pas paranoïaque, il est bien poursuivi.

Les deux enquêtes vont se rejoindre et emmener Kennedy et Tillman plus loin qu’ils ne l’imaginaient eux-mêmes. Mais je vous en ai déjà trop dit, ils découvriront les secrets du fameux manuscrit. Petit plus, la théorie de la fin du monde est expliquée : le 21 décembre 2012, sans faute !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le Code du Démon" du même auteur


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=