Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De l'impression au rêve - Paysages de Henner
Musée National Jean-Jacques Henner  (Paris)  Du 1er février au 2 juillet 2012

Jean-Jacques Henner, peintre officiel du Second Empire et de la Troisième République qui pratique un académisme atypique en étant à la croisée du romantisme, du naturalisme et de l'impressionnisme, est surtout connu par ses portraits et ses nus récurrents de femme à l'abondante chevelure rousse.

Avec "De l'impression au rêve - Paysages de Henner", le Musée National Jean-Jacques Henner propose au public de découvrir un autre registre de son oeuvre, celui de la peinture de paysage.

Toutefois, la sélection de près d'une centaine de peintures et dessins restaurés qui ont été sortis des réserves du musée ne se limite pas un simple accrochage thématique, en l'occurrence selon l'usage du 19ème siècle dans les pièces et l'atelier de l'ancien hôtel particulier du peintre Guillaume Dubufe devenu le Musée Henner, pour un peintre qui, de surcroît, n'est pas un paysagiste.

En effet, elle tend, comme l'indique Marie-Hélène Lavallée, directrice du Musée National Jean-Jacques Henner et commissaire de l'exposition, à "montrer que son rapport au paysage est un leitmotiv dans son œuvre" et reflète l'évolution de son style pictural.

Le paysage imaginaire, le paysage idéal de Jean-Jacques Henner

Peintre de formation néo-classique, Henner pratique l'exercice académique de la peinture de paysage d'après nature qu'il détourne ensuite à sa manière pour se constituer "un répertoire" de motifs dans lequel il puisera pour créer en atelier le paysage imaginaire dans lequel il enchâssera ses emblématiques figures féminines.

Ces paysages ce sont ceux d'Italie, où il s'adonne au voyage des grands hommes du 18ème siècle grâce à son statut de pensionnaire de la Villa Médicis suite à l'obtention du Grand Prix de Rome de peinture en 1858.

"Je fais des études d’après nature, car le pays est superbe, et ces études sont de très précieux souvenirs pour plus tard" écrit-il d'un pays qui le fascine et où il travaille notamment les jeux de lumière.

Mais ce sont surtout ceux de sa région natale, l'Alsace - l'Alsace observée et rêvée puis, après la guerre de 1870, l'Alsace perdue et sublimée - dont l'iconographie, comme le note la commissaire traduit l'évolution picturale du réalisme à l'évocation en passant par l'impression.

Il travaille sur les couleurs et les formes et dégage les motifs essentiels qui seront ensuite repris pour brosser le paysage idéal dans lequel il enchâsse ses nus.

"Deux taches blanches qui sont des femmes, sur une tache verte et une tache bleue, qui forment un fond d’arbres et un ciel".

Et voilà les paysages en contre-jour à peine esquissés qui recèlent les créatures à la peau laiteuse et à la longue chevelure rousse.

Inspirées par Le Titien, traitées en sfumato, les femmes, naïades ou nymphes, irradient la toile ("L'Eglogue", "Idylle").

Dans l'ancien atelier, en regard des toiles monumentales de la collection permanente dont les célèbres "La Vérité" et "les Naïades", l'exposition confronte deux déclinaisons du paysage idyllique et intemporel de Henner à partir des variations de de "La Source" et de la "Nymphe surprise se coiffant".

D'une part, le paysage crépusculaire résultant de l'Alsace sublimée avec les buissons et l'étang, parfois juste une trouée de ciel, et, d'autre part, un paysage plus italianisant avec l'introduction de l'ocre dans la palette chromatique.

A découvrir donc pour voir peut-être autrement l'art de Henner.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée National Jean-Jacques Henner

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée National Jean-Jacques Henner


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=