Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mardi Gras Brass Band - Lewis Floyd Henry
Glazart  (Paris)  mardi 13 novembre 2012

L’automne est rude et ce n’est pas la fréquentation des salles en cette soirée du 13 novembre qui nous fera mentir. C’est fort dommage car le Glazart nous offre une belle affiche avec la promesse de nous réchauffer les tympans.

Nous débutons la soirée de façon très éclectique avec le one man band, Lewis Floyd Henry, situé à mi-chemin entre Jimi Hendrix et Dred Scott, artiste hip-hop des années 90.

Le londonien plante le décor d’entrée de jeu : il est seul en scène avec sa guitare et une micro batterie à ses pieds. Derrière lui, un ampli d’on ne sait quelle marque posé sur un chariot sortit d’on ne sait quel supermarché du Bronx.

Destroy est le mot qu’il convient d’employer pour ce personnage haut en couleur et sa musique bricolée : entre le rock garage, le punk, la country et le blues, il nous emmène assez loin dans son délire parfumé de milles influences. Les riffs sont percutants même si la plupart de ses morceaux totalement décousus nous déroutent. Derrière un talent très brut et l’originalité des compositions, se cache une personnalité intrigante, presque autistique. Quelques fausses notes s’échappent mais ce n’est pas ça l’important. L’artiste semble plutôt heureux de jouer devant 10 personnes et finalement, nous aussi de faire partie du petit groupe de privilégiés à avoir profité de son show.

La soirée se poursuit avec un Mardi Gras Brass Band plutôt massif. Mis à part les échos positifs que j’avais eu via la presse spécialisée, je ne connaissais pas grand chose de ce big band venu d’Allemagne. A l’occasion de la sortie de leur nouvel opus Crime Story Tapes, c’est chose faite.

Ecumant les salles depuis près d’une vingtaine d’années, les deux membres fondateurs du groupe, Doc Wenz et le Révérend Krug, ne sont pourtant pas novices en la matière !

Rétros juste ce qu’il faut sur la forme et résolument modernes sur le fond, il est difficile de ressortir de leurs griffes intacte.

D’un point de vue visuel, ils approchent la perfection : la beauté des cuivres est mise en valeur par les lumières, les costards nous immergent dans une autre époque : queue de pie, haut de forme et bretelles tiennent le devant de la scène.

Le carnaval le plus côté de l’état de Louisiane en trame de fond, les 9 membres de l’orchestre, eux, tiennent leur rôle sans se prendre au sérieux. Sans compter sur le charisme du facétieux crooner, Doc Wenz, qui glisse une petite histoire sombre tirée de son carnet de notes noir, entre chaque morceau.

DJ Mahmut, lui, trouve parfaitement sa place derrière les platines, au milieu des 8 musiciens et contribue à l’originalité de ce brass band notamment sur le titre phare "Hop Sing Song".

Ça swingue dans tous les sens, disséminant vitamine C et bonne humeur à tous les étages, en passant du jazz sautillant de la Nouvelle-Orléans au swamp des bayous, du rock à la soul saupoudrée de funk. Enthousiaste, sans conteste, tout comme les spectateurs certes peu nombreux mais qui n’attendent pas longtemps avant de transformer la fosse en piste de danse.

Le brass band nous gratifie d’une reprise de Donovan avec un "Mellow Yellow" à la hauteur de l’original et conclut en apothéose le set au milieu de l’auditoire.

Il ne manquait finalement que les micros têtes de mort pour parachever cette superbe prestation visuelle et sonore. Nos yeux et nos oreilles en redemandent : c’est pile poil ce qu’il fallait à l’approche d’un hiver rigoureux !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album My Private Hadron de Mardi Gras Brass Band
La chronique de l'album Von Humbolt Picnic de Mardi Gras Brass Band
Mardi Gras Brass Band en concert au Nouveau Casino (16 septembre 2004)
Mardi Gras Brass Band en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Mardi Gras Brass Band en concert au New Morning (13 octobre 2005)
L'interview de Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Mardi Gras Brass Band
Le Myspace de Mardi Gras Brass Band
Le Facebook de Mardi Gras Brass Band
Le site officiel de Lewis Floyd Henry
Le Bandcamp de Lewis Floyd Henry
Le Myspace de Lewis Floyd Henry
Le Facebook de Lewis Floyd Henry

Crédits photos : David Didier (Toute la série sur Taste of Indie)


Sarah Defaye         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=