Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ubu Kiraly
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  novembre 2012

Comédie burlesque de alfred Jarry, mise en scène de Alain Timar, avec Dimény Áron, Albert Csilla, Varga Csilla, Kató Emoke, Györgyjakab Eniko, Szucs Ervin, Laczó Júlia, Vatá Loránd, Farkas Loránd, Keresztes Sándor, Skovrán Tünde et Bogdán Zsolt.

Personne n’ignore plus que la pièce d’Alfred Jarry, à l’origine spectacle de marionnettes, ne doit pas être prise au sérieux. Pochade de potache, elle n’ambitionnait pas de concurrencer "Macbeth" ni de fournir des stéréotypes pour tous les dictateurs du siècle dernier.

Dans les adaptations théâtrales, plus que l’intrigue, ont été privilégiés les personnages du père et de la mère Ubu, propices à des prestations truculentes où les acteurs se délectent en toute impunité à répéter des grivoiseries. Il n’est donc pas sacrilège pour une troupe hongroise, joyeuse et nombreuse, vêtue peu convenablement et armée d’instruments à vent, de venir titiller Jarry en son jardin.

Pour couronner le tout, sur une scène quasi vide, sont disposés perpendiculairement à la scène deux rangées de bancs séparés par un grand rouleau de papier…

Merdre alors ! Voilà des comédiens habillés en pyjamas, munis d’instruments capables de sons saugrenus imitant des bruits incongrus, qui passent leur temps à tirer sur un rouleau de papier !

Mais qu’on se rassure, nos amis magyars ne vont pas faire un usage inconvenant de tout ce papier blanc… Évidemment, il faudra accepter qu’ils s’en servent d’abord pour rembourrer les fesses du Père Ubu, les seins de la Mère Ubu et le sexe de ce futur traître de Capitaine Bordure…

Une fois, leurs attributs grotesques en place, ils vont utiliser plus poétiquement cette rame inépuisable de papier pour confectionner des chapeaux, des robes, des épées… Tout ce papier finira par transformer la scène en champ de bataille, par enchaîner le Père Ubu et cela pendant que se déroulent les aventures d’"Ubu Papa" et d’"Ubu Mama", comme on dit en hongrois.

Tour à tour, les acteurs peuvent incarner le couple Ubu. Pendant que certains jouent la pièce, les autres assis sur les bancs jouent d’un instrument. Trompettes, trombones, hélicons et autres cuivres plus farfelus donnent à toute cette petite troupe un côté "Fanfare des beaux-arts".

La mise en scène d’Alain Timar, lui-aussi homme-orchestre de cet "Ubu Kiraly", privilégie cette ambiance festive genre "spectacle de rue" et n’insiste pas énormément sur les embrouilles conjugales du couple Ubu. En gommant leurs grimaces, en n’étirant pas leurs interventions, la pièce paraît plus rythmée que d’ordinaire et son intrigue devient presque passionnante.

Mine de rien, ces douze magyars polyvalents dirigés par Alain Timar viennent de faire entrer "Ubu" dans la modernité avec cette version aussi amusante que convaincante.

Cornegidouille ! Longue vie à Ubu Kiraly !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=