Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Napoléon : croquis de l'épopée
G. Lenotre  (Editions Grasset)  septembre 2011

Entre ceux qui comptent leurs boites de cassoulet en prévision du Grand Foin Qui Nous Attend, ceux qui s’impatientent en attendant Gros Barbu, ceux qui glissent sur le périphérique et ceux qui ne savent toujours pas mettre des chaines, qui reste-t-il pour s’intéresser à l’illustre Napoléon ? La petite histoire de Napoléon, croquis de l’épopée, par G. Lenotre a pourtant été éditée avant le Bug Génial Qui A Tout Détraqué La Terre (à grands évènements, grands mots !).

"Regardez votre passé avant de prétendre l’avenir" disait TrukBidul, le grand mage du flocon à 12 branches. Penchons-nous donc sur cet ouvrage.

D’abord, Les Cahiers Rouges des Editions Grasset sont un peu comme la Confiture Bonne Maman, ils font revivre des chefs-d’œuvre oubliés, des textes perdus et des auteurs de l’ombre. G. Lenotre (de son vrai nom Louis Léon Théodore Gosselin… on comprend mieux le G. maintenant) fut l’Alain Decaux des années 30, celui qui désacralisait la Grande Histoire et ses Grands Hommes pour l’amener dans nos maisons. Parce que les Grands Bonhommes (et les petits) ont signé des traités, mais ces derniers seraient restés lettre morte si un peuple ne les avait contesté ou approuvé derrière (oui, je me replace dans ces années là, début de la Révolution Industrielle, quand les ouvriers ont pris conscience qu’ils avaient le pouvoir... s’ils voyaient les dérives actuelles !).

Lenotre (permettez que je vous appelle G. ? Merci !), G s’est donc penché sur Napoléon, le type qui est mort sur lîle Saint-Hélène, retrouvé assis sur une baleine en train de recoudre les fils de son caleçon. G. décrasse le personnage et les formules Tite-Liviennes de ses prédécesseurs. Il nourrit un livre d’anecdotes toutes plus inutiles les unes que les autres, mais ça fait du bien d’imaginer les grands en pyjama, histoire de les remettre dans les chaussures qui sont les leurs : celles des hommes.

Napoléon a eu la fièvre verte (à ne pas confondre avec la fièvre jaune, encore moins la fièvre rouge), oui mais rien à voir avec une quelconque maladie, la fièvre rouge étant l’excitation pré-1er janvier, la fièvre verte l’excitation pré-vacance à l’Institut… Napoléon eut donc la fièvre verte en apprenant une vacance au prestigieux Institut. Il se déclare donc candidat et une écrasante majorité le nomme sur ce poste Académique vacant. Oui, mais le compte définitif des voies se révèle faux ! Les plus grands mathématiciens n’ont même pas vu l’erreur monumentale (de 100 voies tout de même !) Les adversaires l’ont bien évidemment remarqué, ayant au gain de cause, Napoléon évincé de l’Institut… avec une réputation grandie. Quand je pense que Fifi et Coco pensent innover !

Aller, une autre : "Avec les trois notes d’Au clair de la Lune, un musicien sans génie peut écrire toute une symphonie, rien qu’en développant le thème, en changeant le ton et le rythme. C’est ce que la Grande Histoire a fait des paroles de l’empereur. Ses moindres réflexions ont été lardées de commentaires…" (c’est notre regretté G. qui parle). Et oui, on avait un doute mais "du haut de ces pyramides, 40 siècles nos contemplent" est le verbe d’un poète  de génie, mais certainement pas de Napoléon vif, pressé, soldatesque…

D’un premier abord inutile et ennuyeux (aucun fait historique connu), ces Croquis de l’épopée se révèle être une mine d’anecdotes croustillantes sur le quotidien d’un petit bonhomme magnifié par les manuels d’histoire. Découpé en petits chapitres, le roman de G. Lenotre est à lire entre deux pauses, entre deux plats, entre deux pubs…

 

Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=