Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Soundtrack Of Our Lives
Nouveau Casino  (Paris)  18 novembre 2004

Le fil ténu entre le rock qui a la classe et celui qui sent la sueur...

The Soundtrack Of Our Lives, c’est ce groupe suédois qui assure sur scène de façon démoniaque : le son est énorme, tout est parfaitement en place, les deux guitaristes sont géniaux, la rythmique, irréprochable et le chanteur, un gros hippie viking, a la voix la plus magnifique qui soit, avec un registre qui va du falsetto à la basse profonde. Pourtant...

Musicalement, imaginez 1968-1972, quand le psyché pop-rock délirant des clubs londonniens se transforme lentement mais inexorablement en hard prog satisfait qui remplit les stades.

Et le concert au Nouveau Casino recréait un peu cette crise : le groupe commence parfaitement par des morceaux superbes, mélange de la puissance et de la mélodie des Who ou des Small Faces époque fin des années 60. Le chanteur roule des yeux de fou et prend des allures chamaniques, le guitariste de gauche saute comme Pete Townshend, l’autre a la classe et l’allure déjantée de T Rex ou de Keith Richards.

Puis, au fur et à mesure du concert, ce joyeux délire sympathique s’enlise ; le groupe commence à y croire, les compos deviennent prétentieuses et on termine avec des morceaux étirés en longueur autour d’un pauvre riff stonien ou des ballades avec piano gluant qu’on imagine bien à Bercy dans une ambiance à la Queen, avec lightshows et feux d’artifices.

Artifices, justement... Ce groupe est bien meilleur dans son inoccence première. C’était amusant de le voir recréer devant nous cette belle faille entre les innocentes années 60 et les arrogantes années 70, quand les groupes ne vivaient plus que sur leur réputation et leur bedaine pleine de champagne.

La salle était pleine de suédois bourrés, eux, à la bière. On sait s’amuser en Scandinavie. A se demander si on n’avait pas continué depuis 1970 à écouter Led Zep sans complexe dans les stades de Stockholm et qu’ils trouvent tout naturel que la mode les rattrappe aujourd’hui...

Alors bon ou mauvais concert ? Bon : un grand, gros groupe de scène... avec un mauvais arrière-goût final et pas vraiment l’envie de les revoir ni d’écouter leurs disques.

Dernier point intéressant : la collections de guitares vintage, mieux que tous les magasins de Pigalle réunis. (Ca explique peut-être pourquoi les frères Gallagher adorent The Soundtrack Of Our Lives...).. Ma préférence va à une belle Les Paul sunburst comme on n’en voit plus sur scène depuis la retraite de Jimmy Page.

En première partie, Les Parisians, les petits chéris de la scène rock parisienne, s’en sont bien tirés. Avec leur mélange de Libertines, de Heartbreakers et de Stooges, avec leurs belles gueules, leur look cool et le jeu de scène qui assure, ils ont de quoi aller loin (surtout si leur manager veut bien leur payer un accordeur et une guitare de rechange...).

 

PascalR         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=