Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dénommé Gospodin
Théâtre de la Colline  (Paris)  mai 2013

Comédie de Philipp Löhle, mise en scène de Benoît Lambert, avec Christophe Brault, Chloé Réjon et Emmanuel Vérité.

Dans un grand rectangle encadré par un rideau blanc, on découvre Gospodin, homme en tee-shirt orange, qu'on a vu en gros plan courir en vidéo sur cette structure blanche. Sa vie, apparemment banale, est quand même marquée par un fait bizarre, générateur de sa dérive sociale : Greenpeace lui a ôté la garde de son lama.

Hors du rectangle où Gospodin refuse peu à peu tous les artifices de la société post-industrielle, un homme et une femme, micro en main, commente les faits et gestes de ce moderne rebelle, de ce héros de conte moral bien démoralisé.

"Dénommé Gospodin" appartient à une trilogie écrite par Philipp Löhle, jeune auteur allemand de trente-sept ans. Benoît Lambert en a tiré un récit linéaire et déconstruit à la fois, une traversée par saynètes diverses du monde d'aujourd'hui.

Les deux commentateurs quittent de temps à autre leurs tenues de bien-pensants cyniques pour donner la réplique à Gospodin, et le confronter à divers personnages emblématiques d'une vie d'homme de ce siècle naissant.

Gospodin doit-il accepter la valeur travail, prendre en compte le pouvoir de l'argent, comprendre qu'on ne se réalise qu'en animal social ? Peut-il passer à côté de tout ça, ne pas succomber aux viles tentations, ici matérialisées par l'arrivée impromptue d'un sac rempli d'euros ? Visiblement Philipp Löhle pense que l'on peut subvertir la réalité prosaïque par un humour parfois grinçant, parfois glaçant et parfois teinté d'absurde.

Quand s'écroule le rideau blanc et qu'on découvre en arrière-plan les coulisses de ce qui, par moments, pourrait passer pour une expérience de télé-réalité, on ne peut plus prendre les aventures de Gospodin au premier degré. Et, dès lors, on est confronté à l'une des énigmes dont on ne trouve pas souvent la clé : le théâtre peut-il s'écrire et se vivre au second, voire au énième degré ? Quand on rend friable son récit en prétendant n'en être pas dupe ne risque-t-on pas à son tour de tomber dans le cynisme qu'on veut dénoncer ?

Philipp Löhle et Benoît Lambert peuvent-ils nous assurer que Thomas Bernhard ou Bertold Brecht maniaient autre chose que le premier degré ? Il y a-t-il de grandes œuvres qui ne croient pas mordicus à ce qu'elles racontent ?

On se pose la question quand Gospodin, l'homme libre, celui qui vient d'affronter et de refuser les pires éléments de la doxa dominante, revêt le costume, lui aussi orange, des prisonniers de Guantanamo et vante les joies de la vie carcérale... Et tout ça parce qu'on lui a pris "son lama" ! La soumission volontaire serait donc la subversion ultime ?

On espère ne pas avoir compris et l'on vantera plutôt les choix formels de Benoît Lambert, le travail scénographique d'Antoine Franchet.

Quant à Christophe Brault, il s'investit sans réserve dans le rôle éprouvant de Gospodin, bien secondé par Chloé Réjon et Emmanuel Vérité.

Une soirée qui a le mérite de faire réfléchir sur le théâtre et qui donne envie d'en savoir plus sur la trilogie de Philipp Löhe pour remettre "Gospodin" dans son contexte, et peut-être ainsi rendre vaines les questions que l'on vient de soulever.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=