Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Postal Service
Give up Deluxe 10h Anniversary Edition  (Sub Pop)  avril 2013

Je me souviens, je me rappelle, ces temps, ces lieux chers à mon cœur, et quand le jour baissait, près d’elle, nous écoutions ensemble le disque de The Postal Service. Elle venait d’un pays scandinave, j'étais musicien dans divers orchestres parisiens, nous étions en été. Il y a dix ans. 2003.

A cette époque, Sub Pop a perdu de son lustre. Le grunge si tant est qu’il ait vraiment existé est mort. Moribond mais avec le nez fin, le label se tourne vers des groupes comme The Shins ou Iron and Wine. Il sent aussi qu’il y a un bon coup à faire en signant un projet réunissant Jimmy Tamborello et Benjamin Gibbard, chanteur des Death Cab For Cutie. Les deux musiciens ont déjà collaboré ensemble sur le projet de Tamborello Dntel et la chanson "This is The Dream Of Evan and Chan". Les deux hommes ont alors eu envie de poursuivre l’aventure ensemble. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Ils vivent éloignés l’un de l’autre, Gibbard est à Seatle et Tamborello en Californie. Il y a dix ans Dropbox n’existe pas et le groupe sera obligé de s’envoyer par courrier sur CD-R les différentes parties (chant et instruments pour Gibbard, electro pour Tamborello) travaillées chacun dans son coin. De ce procédé naîtra une relation forte et un nom : The Postal Service. L’album qui sortira, Give up, rencontrera un certain succès et forgera au groupe une base de fans solide. Pourtant, il n’y aura jamais de suite, malgré des rumeurs de reformation en 2006.

Il faut dire que le résultat dépasse les attentes. Et dix ans après, Give up devenu objet de culte n’a pas pris une ride. Le mariage de l'électro pointue de Tamborello et du songwritting sur la corde raide de Gibbard fait toujours mouche. Semblant éloigné loin de l’autre, voire même antagonistes, les deux styles se marient parfaitement, s’imbriquent dans un naturel confondant, véritable osmose, semblant même fait l'un pour l’autre. Chacun apporte à l’autre et vice et versa. C’est le mariage de l’electro presque fantomatique et robotique avec le chant et l’écriture profonde et soignée. On y trouve de grandes mélodies se déployant sur un lit d’électronique pointilleuse et nonchalamment groovy, terreau fertile à de nombreuses émotions et à des changements d’ambiances significatifs : entre chansons plutôt pop ("The District sleeps alone tonight", "Such great heights" – la plus grosse rotation à la radio du label, "Sleeping in", "Nothing Better") et moments plus sombres où Tamborello semble prendre le dessus ("This Place is a prison" ou "Natural anthem").

Cette édition deluxe est pléthorique puisque l’on retrouvera l’intégralité de la production du groupe, soit : le disque remasterisé, deux inédits ("Turn Around" et "A Tattered Line Of String") datant de 2006 au son mélange de haute volée de groove et de mélodies addictives et qui feront à jamais regretter ce deuxième album qui ne verra jamais le jour. On retrouvera également des faces B, des reprises de Flaming Lips ("Suddenly everything has changed"), John Lennon ("Grow old with me") ou même Phil Collins ("Against All Odds" (Take A Look At Me Now)"), divers remix plus ou moins pertinents et deux superbes réappropriations déjà connues de "Such Great Heights" par Iron and Wine et "We Will Become Silhouettes" par The Shins.

Une édition indispensable donc pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le groupe ou ceux nostalgiques d’une époque et qui auront encore davantage raison de regretter ce qui ressemble fort aux adieux définitifs du groupe.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album We will become silhouettes de The Postal Service

En savoir plus :
Le site officiel de The Postal Service
Le Myspace de The Postal Service
Le Facebook de The Postal Service


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=