Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lilly Wood & The Pricks - Blofeld
Mas des Escaravatiers  (Puget sur Argens)  jeudi 1er août 2013

L'été des festivals permet au-delà de la musique de découvrir des endroits, des ambiances et des cadres les plus originaux les uns que les autres. Dans le Sud, l'intérêt se porte évidemment pour le cadre en plein air avec pour exemple Les Voix du Gaou, où la scène se trouve sur une minuscule île remplie de pins, lieu idyllique mais pas unique puisque c'est en un lieu enchanteur et bucolique que nous nous sommes rendus ce soir.

C'est au Mas des Escaravatiers que le concert de Lilly Wood & The Pricks a lieu, ce festival puise son inspiration en la plénitude des terres de Provence, les concerts et diverses animations se trouvent à l'extérieur d'une magnifique bastide surplombant les vignes du Var. Il s'agit d'ailleurs d'un domaine exploitant avec un vignoble de pas moins de 35 hectares.

Les portes ouvrent à 19h30 afin de profiter du rosé avec des amis, flâner autour de la piscine, de jouir des derniers rayons de soleil de la journée au doux son des cigales, de quoi assurer une ambiance intime et conviviale notamment avec des entrées limitées à 500 personnes au grand complet.

Originalité des lieux oblige, le public est quelque peu branchouille, on ne rencontrerait pas ce même public dans les traditionnelles salles de concert à l'année, mais qu'à cela ne tienne, les gens paraissent heureux d'être là et c'est le principal.

Sous cette atmosphère relaxante des soirs d'été, Blofeld entame les hostilités pour la première partie. Groupe de la région se mettant à la note des lieux avec une formation pratiquement acoustique, un cajon officiant pour la partie rythmique et chacun assis à l'aide un tabouret sur cette scène qui n'est tout compte fait qu'une estrade de faible hauteur afin de donner plus de proximité avec le public.

Blofeld sonne avec un timbre rock sous des intonations funky et c'est plutôt fort agréable en cette fin de journée où les cigales chantonnent encore. Le chant, efficacement appuyé d'une instru ordonnée et au bon feeling funk, n'hésite pas à se lancer corps et âme dans une interprétation de James Brown, "Get Up Offa That Thing". Ca groove, ça bouge, c'est généreux, c'est donc sous un bon angle que l'apéritif commence à laisser place à la soirée de concerts.

Ce sera vers 22h que la haie d'honneur prendra forme pour les membres de Lilly Wood and the Pricks, c'est cette fois-ci c'est à la pénombre que la chanteuse Nilli Hadida fait son apparition sur scène, seuls les pins et oliviers restent colorés par les spots. Après ces quelques heures d'apéritif, le public acclame haut et fort les premières notes, l'énergie s'attise dès les spots dirigés sur scène, les membres du groupe sont tout autant en ébullition et affiche un sourire avec un souhait de partage évident.

"Where I Want To Be (California)", "Long Way Back", officiants en premiers titres sonnent très tubes et stimulent l'enthousiasme de chacun, notamment avec "Middle Of The Night". Sur scène le live est rôdé, presque trop carré avec peu de surprises et une similitude pratiquement à l'identique aux enregistrements, ce qui crée une onde de répétitions sur des morceaux pourtant bien construits et faisant de tout façon mouche en cette séance.

Le titre "Le Mas" écrit en hommage au Mas des Escaravatiers fera forcément son effet ce soir, d'autant plus que le micro est partagé pour l'occasion avec Seb Costamagna, créateur du "Mas en Concert". "Yeah It's Ok" relance l'entrain qui n'a que peu faibli depuis le début, ce sera l'avant-dernier morceau du concert clôturé avec un "My Best" honoré par un public déjà allégrement attrapé par le chant puissant de Nilly et les mélodies imparables. En cette fin de soirée, l'ambiance se fait pétillante et joyeuse, toujours sous la chaleur d'été et le rosé local.

Ambiance tout autant original que le lieu, la proximité avec les artistes en ce festival paraît naturel, moment convivial voire secret dont on deviendrait vite accro. Le domaine restera comme chaque soir ouvert jusqu'à tard de quoi profiter jusqu'au dernier instant de la plénitude des lieux.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Lilly Wood & The Pricks
Le Myspace de Lilly Wood & The Pricks
Le Facebook de Lilly Wood & The Pricks
Le site officiel de Blofeld
Le Myspace de Blofeld
Le Facebook de Blofeld

Crédits photos : Sébastien Trivellin (retrouvez toute la série sur son Flickr)


Séb.T & JuliA         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=