Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Journal d'un écrivain en pyjama
Dany Laferrière  (Editions Grasset)  septembre 2013

Par son titre, "Journal d'un écrivain en pyjama" annonce un opus ressortissant au genre de la littérarisation autobiographique.

Mais en réalité, cet opus de l'écrivain haïtien établi au Canada Dany Lafferrière se présente comme la compilation en pêle-mêle par voie de recyclage de notes diverses et variées dont il abreuve des carnets, carnets qu'il considère comme un des outils essentiels de l'écrivain.

Réunies sous le prétexte allégué de "donner quelques conseils à mon neveu qui voudrait devenir un écrivain sans trop souffrir", elles sont érigées par l'auteur en "petit manuel" pour écrivain débutant, celui-ci indiquant simultanément, paradoxe ou contradiction récurrente dont il paraît coutumier, son inutilité ("Il ne vous servir à rien si vous avez du talent, et il ne fera que vous retenir inutilement si vous n'en avez pas") et sa vacuité ("En fait, personne ne peut vous apprendre à écrire").

Ainsi, fort de 182 articles numérotés, cet opus, dont le titre initialement envisagé, "Notes à un écrivain en pyjama", s'avérait plus adéquat, se veut vademecum et contient donc les conseils avisés d'un vieux de la vieille de la plume - Dany Laferrière a publié son premier roman en 1985 - dispensés dans le style d'un conférencier vulgarisateur parfois condescendant et sous forme de directives rédactionnelles de l'ordre de celle qui président à l'exercice scolaire de la rédaction ("comment utiliser les idées", "n'abusez pas des dialogues", "éviter les longues descriptions"...).

S'il existait une recette en la matière, cela se saurait et la prolifération des ateliers d'écriture institués en cursus universitaire dirigé par des "professeurs d'écriture" n'a pour effet que de concourir au formatage scriptural et à l'explosion d'"oeuvres" portant la signature de "Monsieur Jourdain" de la littérature.

Disséminés en "coq à l'âne" au fil des pages, le lecteur trouvera également la relation d'anecdotes personnelles, des souvenirs d'enfance caribéenne à sa vocation d'écrivain émigré ("Je tentais d'écrire un roman afin de sortir du cycle infernal des petits boulots dans des manufactures") en passant par ses astuces pour trouver des sponsors involontaires en cas de difficultés financières ("J'ai donc réduit au minimum mes dépenses et entrepris de séduire la fille du propriétaire de l'immeuble où je créchais pour ne pas payer de loyer" puis la caissière d'une épicerie qui lui octroyait de conséquents rabais).

Ainsi que des confidences palpitantes ("J'écris mieux quand il pleut"), des poncifs sur l'écriture, l'écrivain et la littérature ("On naît écrivain. A mon avis ce n'est pas un métier", "Tout récit est forcément autobiographique même quand l'histoire semble loin de notre vie personnelle"...), sa conception de la littérature qui est une question d'instinct et de talent mais qui n'interdit pas le "bon usage du plagiat" et la vampirisation des maîtres, l'illustration de son omniscience littéraire par maintes citations d'auteurs de tous temps et de tous pays et des analyses sentencieuses telle celle sur le dialogue américain face au monologue français.

Enfin, last but not least, se laissant aller au travers qu'il dénonce par ailleurs chez ses homologues, il donne son avis sur tout et rien, l'argent, le lecteur, le temps, les animaux, le vaudou, et autres, l'ensemble avec une propension complaisante à user des bons mots et des aphorismes conclusifs, et souvent anachroniques, qu'il compare au "fortune cookie", ce petit gâteau chinois dans laquelle est inséré une prédiction ou une maxime humoristique.

Ce "journal" passionnera sans doute les exégètes de l'auteur et les écrivains en herbe qui croient encore en la vertu de l'expérience d'autrui. Pour dédouaner ceux que sa lecture ennuirait, il est judicieux d'appliquer un postulat "laferrièrien" : "Il y aura de mauvais livres tant qu'il y aura de mauvais lecteurs". Et vice Versailles comme dirait Bérurier.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !

La 59ème MAG à revoir, un concert et interview de Julie Gasnier en fin de semaine et des tas de découvertes à faire au travers de nos articles de la semaine, c'est le programme qui vous attend en ce début d'année mouvementée !

Du côté de la musique :

"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker
et toujours :
'The big swim" de Augenwasser
"Rendez-vous"de Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux
"C'est la vie qui veut ça" c'est la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Remember we were waiting for the snow" de Lunt
"Ecrans plats" de Monsieur Lune
"A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)" de Muyiwa Kunnuji's Osemako
"Carnaval sauvage" de Nicolas Jules
Not Scientists, Bilbao Kung Fu, Grandma's ashes et Paradis minuit à découvrir
"Brutal pop II" de Sun

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Fin de partie" au Théâtre de l'Atelier
"Delphine et Carole au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Grief and Beauty" au Théâtre de la Colline
"Je pars sans moi" au Théâtre de la Colline
"Le syndrome de l'oiseau" au Théâtre du Rond-Point
"La Chambre des Merveilles" au Théâtre des Variétés
"Dans ce jardin qu'on aimait" au Théâtre de la Bastille
"La (nouvelle) Ronde au Théâtre des Abbesses
"Du bonheur de donner" au Théâtre Le Lucernaire
"Presque égal" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"NYX" au Théâtre Les Déchargeurs
"Rosemary Lovelace fait ça dvant tout le monde !" au Théâtre Montmartre-Galabru
les reprises :
"Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Top Secret" à la Cinémathèque de Paris
dernière ligne droite pour :
"Le Chic ! Arts décoratifs et mobilier de 1930 à 1960" à la Galerie des Gobelins
"L'amour en scène ! - François Boucher du théâtre à l'opéra" au Musée des Beaux-Arts de Tours
"Face au soleil - Un astre dans les arts" au Musée Marmottan Monet
"Walter Sickert - Peindre e transgresser" au Petit Palais
"L'encre en mouvement - Une histoire de la peinture chinoise du 20ème siècle" au Musée Cernushi
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Cutland - Le secret de Jens" de Govinda Van Maele
"The Singing Club" de Peter Cattaneo
"La Jeune fille à la perle" de Peter Webber
Les contes des quatre saisons d'Eric Rohmer
le cinéma de Wim Wenders en 4 films
et pour les cinéphiles "Le Mystère Méliès" d'Eric Lange
en salle pour le jeune public : "Neneh Superstar' de Ramzi Ben Sliman

Lecture avec :

"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
C'est bientôt le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia
et toujours :
"Petites dents, grands crocs" de Emilie Guillaumin
"Partout les autres" de David Thomas
"Nein, nein, nein !" de Jerry Stahl

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=