Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mon traître
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  décembre 2013

Comédie dramatique d'après l'oeuvre de Sorj Chalandon, mise en scène de Emmanuel Meirieu, avec Jean Marc Avocat, Stéphane Balmino et Jérôme Derre.

En 2008, Sorj Chalandon publiait "Mon traître", roman de témoignages autour du personnage de Tyron Meehan, figure de l'IRA, l'armée républicaine irlandaise, organisation paramilitaire irlandaise qui a lutté par les armes contre la présence britannique en Irlande du Nord depuis le début du 20ème siècle.

Dans ce roman, dès les premières pages, on découvrait à travers les mots d'Antoine, double littéraire de Chalandon, que Tyrone Meehan avait trahi les siens pendant une vingtaine d'années. En 2011, "Retour à Killybegs" du même Sorj Chalandon, est le roman qui donne la parole à Tyrone Meehane. Que connait-on de la vie d'un traître ? Quelle marque laisse-t-il à ceux qui l'ont connu hormis ce qualificatif infamant ? Comment est-il devenu ce traître ?

L'adaptation d'Emmanuel Meirieu et Loïc Varrault de ces deux romans cherche à en extraire l’essence même. Le dispositif scénique est réduit au minimum : des monologues qui se succèdent à un micro, pas de décors, une scène plongée dans l'ombre, trois projeteurs blancs fixes dont l'intensité varie, quelques vidéos et bruits de pluie.

Le texte de Sorj Chalandon parle de l'Irlande du Nord, de la réalité du conflit, de l'engagement, mais aussi de l'amitié et de la déception.

Le socle de l'amitié est la confiance absolue, mais aussi la connaissance des pensées et de la vie d'une personne. C'est une communion avec autrui dont on accepte les défauts insignifiants comparés aux qualités. Mais Antoine, devant la tombe de Tyrone, peut-il affirmer autre chose que ne pas avoir connu cet ami ?

Quant à Tyrone, il n'est pas né traître, il l'est devenu au fil de malentendus. Il s'est vendu aux anglais qu'il continue pourtant à combattre. Il a été engeôlé, a participé à la "Dirty Protest", a salué la paix obtenue par le Sinn Fein après les sombres années Thatcher. Se battre, résister, c'était pour lui conserver sa dignité. Alors comment expliquer ce retournement de l'ombre ?

L'écriture de Sorj Chalandon est sèche, va à l'essentiel. Il ne peint pas un conflit simpliste, mais une lutte complexe à l'image des hommes qui la mène, de leurs croyances, de leurs regrets et de la culpabilité qui les hante.

On peut regretter le parti-pris cinématographique choisi par Emmanuel Meirieu qui habille les scènes de musique pour souligner l'émotion. Le texte est suffisamment fort pour que le corps des acteurs suffisent à passer l'émotion.

D'autant que Stéphane Balmino, dans le rôle de Jack, le fils de Tyrone, Jérôme Derre, dans le rôle d'Antoine, l'ami français, et Jean-Marc Avocat, dans le rôle de Tyrone Meehan, sont tous les trois des acteurs aguerris.

On soulignera d'ailleurs la performance de Jean-Marc Avocat, à demi-nu, peint de gris comme revenu d'entre les morts, et vêtu d'une simple couverture comme l'a été Tyrone pendant trois années en prison.

Il apporte au rôle de Tyrone Meehan, d'abord par son physique, la consistance nécessaire au personnage, mais surtout dans sa manière de réciter et d’interpréter le texte, l'émotion qui permet de soutenir l'attention du public pendant toute la durée de la pièce malgré l’austérité de la scénographie.

 
Crédits affiche : HEY! Team

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=