Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Washington Dead Cats
Primitive Girls Are More Fun !  (Devil Deluxe Music / PIAS)  octobre 2013

Lorsque j'étais au lycée, il y avait les grands courants musicaux dominants et quelques sous-courants dans des styles moins mainstream.

A l'époque, Depeche Mode était un groupe qui avait sorti Master & Servant peu de temps auparavant, single qui n'avait même pas atteint les sommets du Top 50, et U2 un groupe obscure encore peu connu malgré "Sunday Bloody Sunday" qui passait sur "les radios libres", terme qu'on comprend tellement bien aujourd'hui à l'aune de ce qu'on entend sur la bande FM.

Généralement, en soirée, on entendait à la radio des émissions plus rock qui permettaient de découvrir des groupes français "différents", Fixed Up, les Dogs, Little Bob Story, Mister Moonlight, les Béruriers Noirs, les Garçons Bouchers, BB Doc, Kid Pharaoh, Parabellum, les Porte-Mentaux, les Endimanchés, Ludwig Von 88 ou les Washington Dead Cats.

Ces derniers, même s'ils étaient issus de la même scène rock et punk et partageaient souvent les mêmes affiches que les autres groupes dans des salles des fêtes un peu partout en France, étaient souvent comparés aux Stray Cats. Il y avait eu le revival rockabilly au tout début des années 80 qui avaient, des deux côtés de la Manche donné naissance à quelques ersatz d'Elvis de variétoche : Les Forbans ou Billy en France, Shakin' Steven en Angleterre. Mais il y a eu aussi la scène psychobilly et punkabilly, plus fun, plus énergique, plus folle - et aussi beaucoup moins engagée politiquement - avec des groupes comme King Kurt. Lorsqu'ils envoyaient des poireaux dans le public en réaction aux concert des Virgin Prunes qui lançaient des morceaux de viande crue et saignante sur les spectateurs, quel message y voir sinon celui de se marrer ?

Le nouvel album des Wash, Primitive Girls Are More Fun !, conserve le même esprit 30 ans après leurs débuts. Sur la pochette, des pinups habillées de vêtements de peau et de bijoux en os dansent au rythme de la musique de squelettes de petits coyotes.

On retrouve du rockabilly, des balades rock, du bon gros punkabilly. Mat Firehair continue à rugir, les cuivres sonnent, les guitares et la batterie envoient le bois. Même si la scène punkabilly a quasiment disparu, hormis dans quelques bars de la banlieue est parisienne, les Washington Dead Cats pourraient nous redonner la foi dans le cuir noir, le pento et les guitares qui miaulent.

Les chats ont neuf vies, les chats morts de Washington ont ressuscité une nouvelle fois à la fin de l'année dernière.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Treat me bad de Washington dead cats
La chronique de l'album El diablo is back de Washington Dead Cats
La chronique de l'album Attack of the giant purple lobsters de Washington Dead Cats
Washington Dead Cats en concert au Festival Treat me bad 2
Washington Dead Cats en concert au Festival Maroq'n roll 2006 (samedi)
Washington Dead Cats en concert à Hellfest Open Air Festival #15 (édition 2022) - 17, 18 & 19 juin

En savoir plus :
Le site officiel de Washington Dead Cats
Le Myspace de Washington Dead Cats
Le Facebook de Washington Dead Cats


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=