Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Libre et assoupi
Benjamin Guedj  mai 2014

Réalisé par Benjamin Guedj. France. Comédie. 1h33. (Sortie le 7 mai 2014). Avec Baptiste Lecaplain, Charlotte Le Bon, Félix Moati, Denis Podalydès et Isabelle Candelier.

Voici le synopsis du film : Sébastien (Baptiste Lecaplain) se fait jeter de chez ses parents car il n'a qu'une ambition dans la vie : ne rien faire. Son but, c’est de rester le cul posé sur son canapé le plus longtemps possible. Sa vie, il préfère la contempler plutôt que de la vivre. Il se retrouve à vivre en colloc avec une fille (Charlotte Le Bon) qui est à l’opposé de lui et un mec (Félix Moati), à mi-chemin entre les deux.

Bref, un mec habitant avec des collocs ayant d’autres buts dans la vie que lui et préférant rester sur son canapé : le pitch ressemblait un peu trop à un truc que je connais bien, pas ma vie perso, mais une série TV qui a eu une petite importance dans ma vie quand même (après avoir vu le film, ça n’a rien à voir !). J’étais donc curieux de voir à quoi ressemblait le film, surtout que je partais avec des gros a priori sur le réalisateur Benjamin Guedj, qui est plutôt connu comme auteur de sketchs mais est aussi en partie responsable du scénario de cette sombre merde qu’est le film Cyprien avec Elie Semoun.

On ne va pas mentir, le film se laisse regarder avec plaisir. On passe un bon moment avec les colocataires dans lequel on s’identifie tous un peu. Mais il y a aussi quelques défauts que l’on va attribuer au fait que ce soit un premier film (même si ça n’excuse pas tout).

Il y a déjà un peu trop d’emprunts ou de clins d’oeil à d’autres films, et c’est un peu lourd (la galerie de plafonds du début fait un peu trop penser à Amélie Poulain, les glissades en chaussettes dans un couloir ont tellement été vues mille fois que je ne serais même pas citer le premier film qui a fait ça, danser en sous-vêtements comme dans Risky Bizness…).

Il y a quelques scènes à la symbolique ultra-lourdingue (le jeune mec cool qui marche à contre-sens d’une horde de businessmen en costard et attaché-case) dont on aurait aimé se passer.

Puis il y a aussi certains dialogues pas naturels pour 2 euros. On pourrait croire que les comédiens jouent mal, mais non car on les a tous vus jouer ailleurs et on sait qu’ils sont bons ! Mais c’est trop écrit, trop long. Personne ne se coupe la parole comme dans une vraie discussion entre êtres humains. On sent que les comédiens doivent suivre un texte et ça ressemble donc à trois collocs qui font une récitation.

Bon là, j’y ai été franco avec les problèmes du film. Il faut dire que je ne suis pas tendre en général avec les comédies françaises qui peinent à atteindre le niveau des comédies US ou anglaises (on a parfois des bonnes surprises comme avec Les Kaïra, ou Pop Redemption), mais il est quand même cool ! Cela ne va pas devenir le film culte d’une génération, mais on rigole franchement. Le casting est vraiment bon. Denis Podalydès y est juste parfait, Baptiste Lecaplain prouve qu’il va falloir compter de plus en plus sur lui dans le paysage cinématographique français.

Si vous n'avez pas envie de vous prendre la tête et de passer un bon moment devant un film léger et rigolo, n’hésitez pas. Mais si vous êtes un cinéphile pointilleux qui trouve chaque défaut d’une scène, vous pouvez vous en passer.

 

Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=