Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Timber Timbre
Hot Dreams  (Full Time Hobby / PIAS)  mars 2014

Hot Dreams : un album en clair-obscur

"I wanna find another daydream, another nightmare" ("Hot Dreams")

Trois ans après Creep On Creepin’ On, les canadiens Timber Timbre - Taylor Kirk, Simon Trottier et Mika Posen - sont de retour. Leur nouvel album Hot Dreams (label PIAS) nous replonge dans leur univers particulier : un monde cinématographique, certes bizarre et un peu effrayant mais aussi attirant et sensuel.

Se lancer dans l’écoute des dix nouvelles chansons de Timber Timbre ressemble à s’aventurer dans le terrier du lapin. Dès les premières notes, nous descendons vers les ténèbres et nous sommes transportés, comme Alice, dans un univers fantasmagorique. Comme la voix off d’un film, le chant grave de Taylor Kirk se déploie avec sobriété et sérénité. Le rythme est souvent pausé et le ton presque narratif. Le débit de parole constant ne nous laisse aucun moment de répit. Au fur et à mesure que Kirk égrène ses mots de manière envoûtante, des images étranges et inquiétantes se dessinent devant nos yeux. Elles s’accumulent dans notre esprit, comme les évènements d’un rêve qui s’enchaînent sans cause apparente.

Ce sont des paysages qu’une ruine ronge sans repos, des paysages comme le "Grand Canyon" dans le sixième morceau, où la mort paraît prête à s’élancer sur nous à chaque instant. Les paroles de "Beat the drum slowly" laissent entrevoir un ensemble dominé par la déliquescence, avec un imaginaire qui n’est pas sans rappeler Sunset Boulevard de Billy Wilder : "The swimming pool / yards marked by emerald coffins / we heard crimes often and softly" ("La piscine / des jardins marqués par des cercueils émeraude / nous entendons des crimes souvent et doucement"). Les morceaux percent à jour des scènes décousues porteuses d’une intimité qui refuse de se dévoiler complètement. Et c’est le mystère irrésolu de cette musique qui paradoxalement éblouit, ensorcèle, et captive.

À cette étrange attirance du ténébreux vient s’ajouter celle de la volupté. Hot Dreams nous immerge dans une réalité autre, celle de l’esthétique fin-de-siècle où les plaisirs sont délibérément mélangés avec la décadence. Le voile des pénombres se lève peu à peu ou plutôt se déchire lentement par l’effet de brefs rayons de lumière qui traversent les diverses chansons. Le titre éponyme est une claire invitation à la sensualité qu’accentuent les cuivres de Colin Stenton. Avec une grande maîtrise et limpidité, les musiciens amplifient la gamme de leurs sons pour adopter des tonalités différentes et variées. "Curtains!?" par exemple emprunte au Krautrock et au R&B.

L’éclairage tenu des néons de la vidéo promotionnelle se projette sur l’univers cauchemardesque : les musiciens réussissent un tour de force. Ils transforment l’obscurité en un tableau fourmillant de délices où la "confusion" n’est pas angoissante mais tentante et "tiède" comme l’indiquent les paroles de "Grand Canyon". Hot Dreams n’est pas l’évocation d’un monde que nous voudrions fuir à tout prix, même si cette invitation est proposée dans "Run from me". Timber Timbre tisse une toile d’araignée entre fascination de l’énigme et désir dans laquelle nous sommes fatalement piégés, ils édifient un labyrinthe où nous nous retrouvons coincés mais d’où nous refusons de nous échapper.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Timber Timbre
La chronique de l'album Creep On Creepin'On de Timber Timbre
La chronique de l'album Sincerely, Future Pollution de Timber Timbre
Timber Timbre en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2011 (lundi 21)
Timber Timbre en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Dimanche
Timber Timbre en concert au Festival La Route du Rock #25 (vendredi 14 août 2015)
Timber Timbre en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
L'interview en VO de Timber Timbre(mercredi 19 février 2014)
L'interview de Timber Timbre (mercredi 19 février 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Timber Timbre
Le Myspace de Timber Timbre
Le Facebook de Timber Timbre


Irene Alvarez         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=