Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Aurores Montréal #2 (édition 2014)
Ludo Pin - Fred Woods - No Money Kids  (La Dame de Canton, Paris)  du 18 au 25 mai 2014

Le festival "Aurores Montréal" a vocation à créer un pont entre les nouvelles scènes montréalaises et parisiennenes dans divers lieux de la capitale. Ce soir-là, rendez-vous était donné sur la Dame de canton, une péniche accostée sur les quais au pied de la Bibliothèque François Mitterrand.

Ludo Pin ouvre la soirée sur la péniche qui tangue un peu. Le français qui a sorti son premier album en 2008 et est parti s'installer à Montréal en 2010 vient présenter les chansons de son nouvel album, justement intitulé Paris Montréal. La dernière fois qu'on l'avait vu, c'était au Festival International de la Chanson à Granby, où il accompagnait la jeune chanteuse Marcie, qui était d'ailleurs présentée dans la salle à Paris ce soir.

Seul avec ses machines, il enchaîne les titres majoritairement folk et doux, parfois teintés de reggae. C'est la première fois qu'il joue "Sans ça" sans son groupe resté au Québec. L'inédit "Vieille Capitale" sur son départ de France est splendide, et devrait figurer sur son prochain album. Après une reprise de MC Solaar, "Victime de la mode", il termine avec "Le temps nous dira" ("Le temps nous dira si ce chemin était le droit... ou pas"), sans amplification au milieu du public. Ce chemi a en tout cas emmené Ludo Pin vers une carrière québécoise pleine de promesses.

Fred Woods est lui montréalais et chante en anglais. Sa voix rugueuse est sans aucun doute l'atout principal du groupe. Accompagné par un batteur et un second musicien aux claviers et ukulélé, ses chansons folk rock, volontiers mélancoliques à la croisée de Will Oldham et des Afghan Whigs avec une pincée de Radiohead, résonnent puissamment dans le petit lieu. Mais Fred Woods n'a pas le pied marin. Dérangé par les mouvements de la péniche ("C'est un autre environnement"), il met un peu de temps avant de rentrer dans son concert. Néanmoins "Come Out", aux ambiances maladives et à la batterie lente et lourde, trouvait toute son énergie alors que la salle continuait de tanguer doucement.

No Money Kids est un duo parisien d'électro blues composé de Félix Kazablanca à la voix et aux guitares et de Jean-Marc Pelatan à la basse aux claviers et aux samples. Après un installation un peu délicate des pédales, du clavier, de l'ordinateur, Jean-Marc Pelatan lance le concert par un "On verra si ça marche". Et ça a foutrement bien marché.

A la force répétitive des riffs, s'additionne les boucles électro dansantes. Leur musique est rentre-dedans, chaude, suante, suintante, crade et donne envie de bouger. "Man", extrait de leur EP Old Man, avec ses riffs puissants réveille le vieux blues urbain. Avec des morceaux beaucoup plus guitareux que ce que les Death From Above 1979 avait fait subir au John Spencer Blues Explosion ("Mars, Arizona (DFA remix)"), les deux parisiens jouent la carte du show en allant chercher le public et en se donnant à fond. Le bateau tangue de plus en plus au point que leur ordinateur tombe de son socle, mais ils continuent le morceau puisque les loops continuent à tourner. Finalement, la grosse découverte de cette soirée des "Aurores Montréal" aura été française et s'appelle No Money Kids.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le temps nous dira - EP de Ludo Pin
Ludo Pin en concert au Café de la Danse (mardi 6 avril 2010)
La chronique de l'album I don't trust you de No Money Kids
La chronique de l'album Factory de No Money Kids

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Aurores Montréal
Le Facebook du Festival Aurores Montréal

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Ludo Pin (3 juin 2010)


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=