Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Francos Gourmandes #3 (édition 2014) - vendredi 13 juin
TelDem Com'Unity - La Mine de Rien - Les Wampas - Skip The Use - Dub Inc.  (Tournus, Saône-et-Loire)  13 et 14 juin 2014

Quand la première édition des Francos Gourmandes eut lieu en 2012, avouons que cela avait provoqué un petit séisme en Bourgogne. Les ayatollahs des petits festivals et du "made in Burgundy" avaient sévèrement grogné, sans être pour autant écoutés... Version "gastronomique" des Francofolies de La Rochelle, les Francos Gourmandes, sises à Tournus (71), ont confirmé leur implantation en 2013 avec une deuxième édition réussie, pour se placer sous le signe de l'apaisement et du bon esprit pour ce troisième volet en deux actes (vendredi 13 et samedi 14 juin). Les finitions sont réussies : le site a été intelligemment repensé, l'organisation s'est affinée, et le public est au rendez-vous dès l'ouverture du site, preuve d'impatience et d'envie.

Tout commence avec TelDem Com'Unity, groupe d'électro dub que j'avais déjà aperçu et beaucoup apprécié lors d'un concert de rentrée à Dijon en 2012. Le choix est excellent : l'entrée en matière est douce et assurée, rythmée sans être brusque : il faut dire que les petits ont quand même de la bouteille et produisent une musique riche, tantôt chantée, tantôt instrumentale, aux origines diverses et convaincantes – essentiellement reggae et hip-hop. On félicite ces Dijonnais pour la qualité de leur live et l'entrain qu'ils ont su créer dès dix-huit heures... A tel point qu'ils s'en étonnent eux-mêmes au micro.

Couchée dans l'herbe sous un soleil de plomb, on écoute La Mine de Rien avec un intérêt réel. Venu de Lyon, existant depuis dix ans, et mené par le chanteur Yannick Chatelain – qui rappelle discrètement en début de set qu'il soutient les intermittents du spectacle, La Mine de Rien dispense du festif bien pensé, agréable, sans être trop répétitif ni élémentaire. Soyons clairs : le charisme du groupe est essentiellement endossé par Ghislain Paillard, saxophoniste de son état, dont la maestria est à couper le souffle. Le groupe alterne des morceaux vifs et intimistes, et le tout est très convaincant, dans sa sincérité et sa qualité technique et scénique : une belle découverte !

Juste avant que monsieur Wampas déboule sur scène, des intermittents du spectacle investissent le plateau, banderole à la main et douleur au cœur. Le discours est virulent, ouvertement anti-gouvernemental, se veut justement prophétique, mais le public ne sait pas s'il doit applaudir ou siffler...

Wampas chante toujours un peu faux, mais on l'aime avant tout parce qu'il est le roi de la scène et du no limit. La petite mèche que les deux groupes précédents avaient allumée, Wampas finit de la brûler par les deux bouts, en mettant le feu et sur la scène et dans le public. On le connaît : ça monte sur les retours, ça se désape à souhait et ça se déhanche dans un pantalon moulant disco doré, ça lance son micro (je félicite le technicien qui gère ces frasques !), ça lance une botte de foin dans le public et ça chevauche une chaise pour slamer. C'est fou, c'est délirant, à tel point que le public ne sait pas toujours s'il faut en rire ou en pleurer. Personnellement, je reste fascinée par son énergie et sa capacité au grand n'importe quoi que peu d'artistes se permettent en live. On ne voit pas le set passer... Jusqu'à ce qu'une foultitude de donzelles endiablées montent sur la scène dans un grand foutoir terminal.

Un aligot, et ça repart.

Du coup, il fallait bien que Skip The Use assure la relève et se place à la hauteur du délire wampasien. Mat Bastard, moins sautillant qu'à l'ordinaire mais toujours aussi survolté, n'a encore pas démérité. Pas une minute de répit dans ce set entrecoupé d'interventions loufoques et libertaires du chanteur, à l'accent toujours aussi surprenant. Le dialogue avec le public est certain, mais je suis prête à parier que les petites piques ironiques qui ont suivi le ban bourguignon (déclaration d'amour régionale !) n'ont pas plu à tous les puristes... La setlist est variée, et propose les titres tant attendus, comme "Ghost" ou "Cup of Coffee". Vu que c'est la sixième fois que je les couvre... Je trouve certains titres un peu ressemblants, mais ça ne tient qu'à moi.

On a passé une tellement bonne journée qu'on décide lâchement de sécher Dub Inc., de peur de ne pas finir sur une bonne note...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Avec des si de La Mine de Rien
La chronique de l'album Rock'n'Roll part 9 des Wampas
La chronique de l'album Sauvre le monde des Wampas
Les Wampas en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Les Wampas en concert à l'Olympia (29 octobre 2003)
Les Wampas en concert au Festival Garorock 2006 (samedi)
Les Wampas en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
Les Wampas en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Les Wampas en concert à La Cigale (29 mai 2007)
Les Wampas en concert à For the rock 2 (août 2007)
La vidéo de For the rock par Les Wampas
La chronique de l'album eponyme de Skip The Use
Skip The Use parmi une sélection de singles (octobre 2011)
Skip The Use en concert au Festival Art Rock 2010
Skip The Use en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Skip The Use en concert au Splendid (jeudi 29 mars 2012)
Skip The Use en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Skip The Use en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi
Skip The Use en concert à Main Square Festival 2012 - Samedi
Skip The Use en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Skip The Use en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Vendredi
Skip The Use en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Skip The Use en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)
Skip The Use en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Jeudi
Skip The Use en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Vendredi 3

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Les Francos Gourmandes
Le Facebook du Festival Les Francos Gourmandes

Crédit photos : Sophie Hébert


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=