Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce dEUS
Best of Selected Songs 1994-2014  (Universal Music)  novembre 2014

C’était en 1995. J'étais à Liège toute la semaine pour une série de répétitions et de concerts à l’opéra Royal de Wallonie. Je ne sais pas si c’est encore le cas mais les soirées dans cette ville n’avaient rien d’excitantes. Pourtant un soir, je suis allé écouter ce qui était alors un jeune groupe en provenance d’Anvers. Dans mes souvenirs, le concert avait été plutôt pas mal. Assez en tout cas pour que je prête définitivement attention à ce groupe qui, je ne le savais pas encore, allait devenir un des fers de lance de la scène Anversoise d’abord, du rock belge ensuite et enfin de la musique indé Européenne.

1995 donc. A cette époque, dEUS a environ 3 années d’existence mais a déjà sorti un premier album (Worst Case Scenario) et un EP (My Sister = My Clock). Un premier album qui bousculera le monde de la musique indépendante de l’époque avec une musique partant dans de nombreuses directions artistiques et jouant l’alternance entre passages mélodiques comme sur du velours et passages plus nerveux. On y retrouvait des titres comme le presque tubesque "Suds & Soda" ou "Via" et "Right as Rain".

En 1996, dEUS sort In A Bar, Under The Sea, un disque incroyable, à la fois audacieux et novateur, instinctif et réfléchi. Eclectique, avec une véritable ligne directrice et surtout sans être fourre-tout ou prétentieux, In A Bar, Under The Sea est un véritable condensé, et parfois dans le même morceau, de Pop, Rock, punk, jazz, noise, blues et de textes surréalistes. Des titres comme "Little Arithmetics", "Theme From Turnpike", "Guilty Pleasures" ou "For The roses" sont de vraies bombes musicales.

Malgré deux départs importants dont Stef Kamil Carlens parti définitivement pour s’occuper pleinement de Zita Swoon, les Belges reviennent en 1999 avec The Ideal Crash. Craig Ward et Tom Barman offrent alors un pur joyau de pop-rock, plus simple (le côté plus complexe s’est envolé avec Stef Kamil Carlens) et peut-être plus direct que les disques précédents. "Instant Street" pourrait être le sommet de ce disque, qui pourrait être lui-même celui de la discographie de dEUS. Mais il ne faut pas oublier des titres comme "The Ideal Crash", "Put The Freaks Up Front", "Let See Who Goes Down First". Un disque exceptionnel, d’une rare intensité.

Malheureusement il marquera également un coup d’arrêt dans la discographie du groupe suite aux départs successifs de Craig Ward et de Danny Mommens. Dans la tourmente, il faudra attendre cinq années pour voir revenir dEUS avec un Tom Barman seul aux commandes. Pocket Revolution est une surprise. Une très agréable surprise tant le disque se tient. dEUS bien que très remanié n’a donc rien perdu de son talent d’écriture et le montre une nouvelle fois avec un précis de rock viscéral profond et dense. Un dernier coup d’éclat, la suite ne sera plus qu’une succession de déceptions : Vantage Point en 2008 aux textures électroniques peine à convaincre et Keep You close en 2011 ainsi que Following Sea sorti un peu à la va-vite ne parviennent pas à rappeler les fantômes d’un passé qui semble maintenant totalement révolu.

Ce Selected Songs, best of double volume, regroupe ces vingt années de musique. S'il n’est pas exempt de nombreux défauts (pas d’ordre chronologique, aucun inédit ni de prise alternative, absence étonnante de titres importants comme "Guilty Pleasures", "For The Roses", "The Ideal Crash", "Sister Dew" ou "Bad Timing"), il est un reflet de la carrière de dEUS. Dispensable pour celui qui possède déjà la discographie du groupe Belge, mais une porte d’entrée pour celui qui a envie de découvrir un groupe majeur et qui fut longtemps passionnant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de dEUS
Le Soundcloud de dEUS
Le Myspace de dEUS
Le Facebook de dEUS


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=