Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Tudors
Musée du Luxembourg  (Paris)  Du 18 mars au 19 juillet 2015

Le Musée du Luxembourg accueille une exposition consacrée à la dynastie royale britannique des Tudors qui a été initialement présentée à la National Portrait Gallery de Londres.

Placée délibéremment entre mythe et réalité, cette monstration, sobrement intitulée "Les Tudors" complétée pour sa présentation parisienne d'une évocation des relations avec la dynastie française des Valois, vise essentiellement à révéler le "vrai visage" des Tudors tel qu'il résulte de leurs portraits officiels.

Ainsi les commissaires, Charlotte Bolland, conservateur en charge du projet de recherche Making Art in Tudor Britain à la National Portrait Gallery, Tarnya Cooper, conservateur en chef à la NPG et Cécile Maisonneuve, docteur en histoire de l’art, conseiller scientifique à la RMN-GP, ont sélectionné plus d'une centaine de pièces, peintures, sculptures, gravures, manuscrits et objets royaux.

En charge de la scénographie, Hubert Le Gall a judicieusement rythmé le volume restreint du lieu par de forts choix chromatiques, du mauve au jaune d'or en passant par le vert bronze et une audacieuse combinaison de bleu profond et de jaune anisé, afin de structurer visuellement les différents espaces sans abuser des de cimaises.

Les Tudors, album de famille entre mythe et réalité

De tous temps, et même les plus républicains, les dynasties despotiques et sanglantes ont toujours fasciné le commun des mortels et inspiré les artistes qui, comme en l'espèce, ont contribué à la création de mythes et ce, en Angleterre, dès le 17ème siècle avec Shakespeare puis avec Walter Scott, mais également en France avec Victor Hugo, puis le cinéma et enfin la télévision avec un engouement qui traverse les époques et les générations comme l'atteste le succès de la série télévisée canado-irlandaise éponyme. 

Et l'exposition rend compte de ce phénomène en scandant le parcours chronologique des avatars artistiques qui y ont contribué tel, par exemple, en son seuil avec le costume porté par par Cate Blanchett dans le film "Elizabeth" réalisé en 1997 par Shekhar Kapur.

Les Tudors, issus d'une vieille famille galloise, c'est plus d'un siècle de règne et cinq monarques - Henri VII, le fondateur "arturien", Henri VIII, le Barbe Bleue, Edouard VI, l’enfant roi, Marie, la "Bloody Mary" et Elisabeth I, la Reine Vierge - qui occupe le trône en 1485 à la fin de la guerre des Deux-Roses et scelle le destin de l’Angleterre comme grande puissance militaire et politique.

Relative à l'iconographie royale, l'exposition propose au visiteur de feuilleter leur album de famille, non pas celui du privé et de l'intime, mais l'album officiel qui correspond à la mise en scène forgée de leur vivant à l'aune de portraits réalisés par des peintres de cour, essentiellement des anonymes n'étaient la présence de portraits réalisés par Hans Holbein le Jeune, François Clouet et Eugène Delacroix.

Ces portraits, véhicules de "propagande", exaltent la figure et la posture de la royauté, avec le hiératisme des traits et le luxe ostentatoire du costume. Ainsi pour l'un des plus célèbres d'entre eux, celui de Henri VIII par Holbein le Jeune avec en exergue la citation sans ambiguïté "When you saw me you know me".

Deuxième personnage emblématique, celui de Elizabeth I, toujours représentée somptueusement vêtue et de manière iconique dans une éternelle jeunesse à proximité de prétendants éconduits.

Seuls quelques rares objets personnels, comme le sifflet-pendentif offert par Henri VIII à Anne Boleyn ou la bague à secret d'Elizabeth, laissent entrevoir l'homme et la femme derrière le protocole et l'apparat.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée du Luxembourg

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la RMN-Grand Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=