Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alice Lewis
Your Dreams are Mine  (Kwaidan Records / La Baleine)  mars 2015

Qu’il est bon d’entendre des disques à l’univers affirmé qui sortent des sentiers battus ! Cela fait quelque temps maintenant, et surtout depuis son premier album No One Knows We’re Here, frappé sous le sceau d’artistes comme Goldfrapp, Julee Cruise et Kate Bush (sûrement son influence majeure), qu’Alice Lewis cultive son propre jardin artistique. Ce qui n’est pas étonnant quand on sort des Beaux-arts de Paris. Un jardin où se mélange dans une presque parfaite harmonie, pop mainstream, Kraftwerk, Soft Cell, recherche sonore, La Féline ou Emmanuelle De Hericourt, Depeche Mode (sur "Ignorance Is Bliss" ou "Nothing I Could Say"), univers Lynchéen et donc Goldfrapp ("The Statue") et Kate Bush (sur "Haunted reveries").

De la chanteuse Anglaise, Alice Lewis a retenu le cadre théâtral de ses chansons. Un cadre qui permet presque toute les libertés et ouvertures narratives et musicales. Quand la rêverie se mêle à la danse, les morceaux prennent une dimension presque irréelle, fantastique, fantasmagorique, étrangement inquiétante parfois, par le simple fait de leurs spécificités mélodiques, dynamiques, harmoniques ou rythmiques. Ce Your Dreams Are Mine est également porté par un excellent travail de production et par les subtils arrangements de Maxime Delpierre (qui officie également à la guitare avec la folie qu’on lui connaît) et Fréderic Soulard (Limousine, Maestro).

Alice Lewis parvient à mêler le froid et le chaud, le végétal et le métal, le tout dans un maelström tourbillonnant. On ne sait plus si l’on doit danser ou écouter, si les jambes doivent prendre le pas sur le cerveau limbique ou l’inverse. La musicienne y fait preuve d’une imagination insolente. On a parfois l’impression de traverser une forêt vierge ou d’avancer le long d’un couloir stroboscopique obsédant qui aboutirait à la lumière. L’ex choriste de Sébastien Tellier proposerait alors en quelque sorte une traversée du miroir… Son vrai nom ne serait pas Alice Lewis Carroll ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album No one knows we’re here de Alice Lewis
Alice Lewis parmi une sélection de singles (janvier 2011 )
La chronique de l'album Imposture de Alice Lewis
Alice Lewis en concert au Grand Mix (mercredi 20 octobre 2010)
Alice Lewis en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17

En savoir plus :
Le site officiel de Alice Lewis
Le Soundcloud de Alice Lewis
Le Bandcamp de Alice Lewis
Le Facebook de Alice Lewis


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=