Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arcade Fire
Maison de la Radio (White session)  (Paris)  9 mars 2005

Après une attente dans la fraîcheur de ce début de mois de mars, une entrée "en rang par deux" qui rappelait le boulot, une attente de confirmation pour les invites, un autre "en rang par deux" ( d'habitude, c'est moi dit ça !), je pénètre enfin dans le studio 105 qui accueille un évènement assez solennel, puisque les "happy few" présents en cette fin d'après-midi vont tout simplement assister au premier show français de la nouvelle coqueluche musicale de ce début d'année : Arcade Fire.

Quelques amis outre-Atlantique m'avaient déjà mis l'eau à la bouche en me parlant de concerts tonitruants qui convertissaient les plus réticents… Avec un peu de retard, Lenoir lance les hostilités. Il demande au public, moins nombreux qu'à l'occasion d'une black session, de faire autant de bruit que si cela en était une… Personne ne se fait prier et c'est sous les cris de la foule que le collectif canadien débarque sur scène.

Pendant un peu plus d'une heure, on va découvrir, ébahis, l'incroyable puissance scénique des Montréalais. Et puis il y a ce look… Les garçons sont pour la plupart en costard, et les filles attifées de robes au style très baroque… On est surpris par la carrure de Win Butler, grand gaillard aux cheveux mi-longs et fins, ainsi que par un grand rouquin tout sec avec une bouille rigolote, Richard Parry.

Tout au long du set, le personnel tourne, change d'instrument, sauf Sarah Neufeld, imperturbable au violon et au choeurs… Parmi les grands moments, on retiendra ce "No Cars Go" sorti de derrière les fagots, pioché dans la démo que le groupe a enregistré dans une grange… Richard Parry assure un show à la Bob Nastanovich de Pavement. Armé d'un tambour, d'un tambourin et d'une cymbale complètement déglinguée, et cerise sur le gâteau, affublé d'un casque intégral rouge, il seconde le batteur à la rythmique, met ses mains en porte-voix et s'époumone… Ca dépote…

Juste avant de se lancer dans une version grandiose du très dansant "Power Cut", Win déplore que nous soyons assis, nous invite à nous lever mais précise "qu'il ne voudrait pas nous mettre dans l'embarras"… C'est clair que l'on déplore cet immobilisme forcé, car le morceau donne sacrément envie de se lever et de se laisser aller.

On a également droit à une version dans le désordre de la "suite" "Neighborhood", avec une mention spéciale à ce "Laika", sûrement inspiré par les références littéraires russes de Win. Régine nous offre une version fragile et délicate d'"Haïti". Win profite également d'un somptueux piano "Steinway And Sons" pour une version magnifique et dépouillée de "Crown Of Love"». On retiendra également cette version incroyable de "In The Backseat", où la voix gracile de Régine se fraie un chemin entre violon guitare et piano…

A la fin de la session, tout le monde est debout pour récompenser à sa juste valeur la prestation incroyable de ce groupe précieux. A une époque ou chaque nouvelle formation qui débarque croule sous des critiques dithyrambiques, qui riment la plupart du temps quelques mois après avec "amnésique", Arcade Fire tient toutes ses promesses.

Je regrette simplement de ne pouvoir me rendre au concert du lendemain au nouveau casino, car c'est complet. On pourrait penser que cette White (enfin plutôt Black) session n'était qu'un feu de paille ; et bien non. Ce matin j'ai croisé un collègue qui m'a raconté le concert au nouveau casino et Arcade Fire a bel et bien (pour clôre cette chronique avec un jeu de mots facile) allumé le feu…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Funeral de Arcade Fire
Une 2ème chronique de l'album Funeral de Arcade Fire
La chronique de l'album The Suburbs de Arcade Fire
La chronique de l'album Reflektor de Arcade Fire
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Arcade Fire en concert à l'Olympia (19 mars 2007)
Arcade Fire en concert à l'Olympia (20 mars 2007)
Arcade Fire en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Arcade Fire en concert au Festival Summercase 2007 (vendredi)
Arcade Fire en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)
Arcade Fire en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Arcade Fire en concert à Halle Tony Garnier (vendredi 26 novembre 2010)
Arcade Fire en concert au Festival International de Benicàssim #17 (dimanche 17 juillet 2011)
Arcade Fire en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du 13 au 16 juillet 2017
Arcade Fire en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
L'interview de Arcade Fire (1er mars 2005)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=