Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Low
Ones and Sixes  (Sub Pop Records / PIAS)  septembre 2015

Nombreux sont ceux qui ont pris le premier album de Low, I Could Live In hope, en pleine tronche au milieu des années 90. Ce disque sombre, poisseux, reste l’une des pierres angulaires du slowcore, ce genre musical où les guitares sont en berne et le moral dans les chaussettes. Difficile d’imaginer Alan Sparhawk faire de la musique festive. C’est une âme tourmentée. Il le sait. Il vit avec. Soyons clair : on ne parle pas du petit coup de blues passager qui se dissipe rapidement. On parle de dépression. De ce truc installé, de cette chape de plomb qui tombe sur ceux qui en souffre dès le réveil. En 2005, Alan Sparhawk a dû jeter l’éponge en pleine tournée pour "instabilité mentale". Dans une note bouleversante et lucide, il expliquait à ses fans que ça n’était plus possible et qu’il fallait qu’il s’arrête. Depuis une vingtaine d’années, Low est le moyen pour Sparhawk de tenter de contrôler les sorties de routes de son âme meurtrie. Un exutoire. Dans un style où il est très facile de sombrer dans une certaine routine et une certaine complaisance, Low s’en est toujours bien sorti. Sur The Great Destroyer (2005), on avait même senti poindre de belles éclaircies pop ("Monkey", "Califorinia").

Ones and Sixes est un disque bizarrement assez varié voire cyclothymique. Si certains morceaux évoquent la marque de fabrique du groupe comme le funeste "Gentle", les magnifiquement plombés "Lies" et "Landside" ou "DJ" où l’on retrouve ces guitares en capilotade, ce nouvel effort offre également des titres étonnamment accessibles et lumineux : "Kid In The Corner" avec sa basse chewing gum, le sublime et carrément tubesque "What Part Of me", et surtout le très aérien "No End". Car ce qui étonne surtout à l’écoute de ce disque, c’est sa production aérée et fluide. Le travail sur les voix est particulièrement saisissant, tout au long du disque. On comprend un peu mieux ce qu’Alan Sparhawk tentait d’expliquer au cours de l’interview sur le travail effectué par le producteur BJ Burton, sur les nouvelles possibilités qu’il a pu offrir au groupe avec cette production très ouverte et lumineuse.

Même si musicalement la comparaison est peu pertinente, Low est à rapprocher d’un groupe comme Yo La Tengo : même longévité, même carrière respectable sans vraiment rencontrer la succès mais même constat : la volonté, même au bout vingt ans de carrière, alors que l’on a plus grand chose à prouver, de sortir de très beaux disques comme Ones And Sixes. Au final, l’apanage des meilleurs" petits" groupes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A lifetime of temporary relief de Low
La chronique de l'album The great destroyer de Low
La chronique de l'album Drums and guns de Low
La chronique de l'album Oh my god, Charlie Darwin de The Low Anthem
La chronique de l'album C'mon de Low
La chronique de l'album The Invisible Way de Low
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Bantam Lyons - Clara Néville - Jay-Jay Johanson - Nadéah - Matt Low - OMOH - Zebra - Perez
La chronique de l'album eponyme de Vox Low
La chronique de l'album Double Negative de Low
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Low en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Low en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Low en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
Low en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Low en concert à la Salle Moebius du Beffroi (samedi 10 octobre 2015)
Low en concert au Grand Mix (vendredi 30 octobre 2015)
L'interview de Low (22 avril 2005)
L'interview de Low (février 2007)
L'interview de Low - Alan Sparhawk (juin 2015 )
L'interview de Matt Low (mardi 27 octobre 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Low
Le Facebook de Low


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Slow Jane (live au Walrus) (6 février 2022)
Matt Low (27 octobre 2015)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=