Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un Poyo Rojo
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  septembre 2015

Performance réalisée par Alfonso Baron et Luciano Rosso dans une mise en scène de Hermes Gaido.

Après Avignon, "Un Poyo Rojo", succès pérenne de la scène argentine, prend ses quartiers d'automne à Paris avec sa tonalité aussi hilarante que "caliente".

Un prologue "athlétique" avec, placés de chaque côté de vestiaires métalliques, deux hommes, qui pratiquent un entrainement sportif précède la représentation. Non un simulacre mais de véritables exercices d'échauffement qui révèlent une laxité et une condition physique hors du commun.

Ce qui s'avère indispensable en raison des contraintes qu'ils vont, une heure durant, imposer à leur corps, un corps qui est le seul véhicule de cet opus de "teatro fisico", à entendre dans tous les sens du terme, et qui est au spectacle ce que la curiosité est à l'art.

En effet, il ressort à la performance qui, sous forme d'une pantomime érotico-burlesque, procède au dynamitage de la stéréotypie masculine, notamment de la virilité et de la rivalité des mâles, et à un décryptage des rituels de séduction, revus à l'aune du renversement de la démarche anthropomorphique, en transposant le comportement animal à l'humain par une sorte de résurgence du cerveau archaïque qui, en l'espèce n'est pas reptilien mais gallinacéen.

Ce spectacle né puis développé à partir d'une improvisation sur le thème du combat de coq, et qui en conserve encore cette ascendance avec un épisode durant lequel le jeu est guidé par un zapping sur le direct du jour des chaines de radio, est une petite merveille de sagacité et de drôlerie jubilatoire.

De la charge d'intimidation à la parade amoureuse en passant par la soumission du vaincu, la technique d'approche et les décharges libidinales, toutes les étapes de cette anthologie du désir sont délivrées avec un humour truculent.

Sous la houlette de Hermes Gaido, qui guide cette dramaturgie des corps, les comédiens-danseurs et performeurs Alfonso Baron et Luciano Rosso, tout en muscles et tendons, ce dernier co-signataire avec Nicolás Poggi, de la chorégraphie syncrétiste qui intègre notamment la danse, faisant le grand écart entre la danse classique et les danses urbaines dont le voguing, et les acrobaties de capoeira.

Et les deux coquelets aux mollets nerveux et au coeur tendre mouillent le maillot en délivrant une prestation ébouriffante.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=