Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Comte de Monte-Cristo
Théâtre Essaion  (Paris)  octobre 2015

Transposition théâtrale du roman éponyme de Alexandre Dumas, mise en scène par Richard Arcelin, avec Véronique Boutonnet, Luca Lomazzi et Franck Etenna.

L'adaptation théâtrale d'un texte littéraire s'avère toujours ardue et délicate, quant à celle du roman-fleuve du 19ème, roman d'aventures d'autant plus foisonnant que paru sous forme de feuilleton rémunéré à la ligne, elle relève de la gageure pour ne pas sombrer dans la réduction simpliste, l'anecdotisme ou le spectaculaire.

Une gageure amplement réussie par la Compagnie Les âmes libres pour "Le Comte de Monte-Cristo" de Alexandre Dumas, qui résulte de la conjonction de tous les talents.

En premier lieu, une adaptation émérite, intelligente, éclairée et audacieuse de Véronique Boutonnet qui, pour rendre compte de la structure de l'oeuvre qu'elle qualifie de labyrinthe vertigineux, d'une part, privilégie les épisodes essentiels à la compréhension et au suspense de l'intrigue, le destin tragique du jeune Edmond Dantès, victime innocente des feux croisés de la jalousie, de l'ambition et de la trahison, qui, après une incarcération illégale et une incroyable évasion, revient au monde consumé par le besoin de vengeance.

D'autre part, elle opte pour des parti-pris forts avec une adaptation qui s'affranchit de la linéarité chronologique, qui aboutit à un théâtre narratif souvent pesant et statique, pour privilégier un montage déstructuré et dynamique qui convient à cette épopée aux histoires imbriquées et brassant tous les thèmes dramatiques.

Comme au théâtre, la fin est dans le commencement, tout commence donc avec la visité guidée au château d'If, forteresse maritime-prison désaffectée, d'un étrange visiteur plus particulièrement intéressé par deux cellules, celles qui furent occupées par un jeune marin et un abbé érudit, savant et philosophe. Commence également un voyage mnésique dans le temps et l'espace qui va reconstituer une vie.

Ensuite la sagacité de la scénographie et de la mise en scène de Richard Arselin qui utilise judicieusement les caves en pierre de la petite salle du Théâtre Essaion, au demeurant en adéquation tant avec les différents lieux de l'intrigue qu'avec son atmosphère ténébreuse

De plus, il gère, avec un conséquent travail des lumières de clair-obscur caravesque, toutes ses potentialités de ce décor naturel pour créer des tableaux cinétiques et des images en résonance avec le style des illustrations originales qui accompagnaient le roman et impulse un rythme cinétique, soutenu par la création musicale et sonore de Franck Etenna, qui permet l'enchaînement des scènes à la manière d'un fondu-enchaîné très rapide avec des noirs très brefs qui ressort à l'instantanéité qui caractérise le flux de pensée.

Enfin, le jeu de trois comédiens polymorphes qui incarnent tous les personnages avec, pour seul viatique, leur expérience, leur art et une redingote réversible, création de l'Atelier Les vertugadins.

Portant magnifiquement l'oeuvre de Dumas en cette partition exigeante et sensible, Véronique Boutonnet, Luca Lomazzi et Franck Etenna sont époustouflants tant ils donnent vie à chacun des protagonistes avec une véracité exemplaire.

De la belle et admirable ouvrage pour un spectacle immersif qui n'appelle aucune réserve et mérite tous les louanges.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=