Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chu & Blossom
Charles Chu et Gavin Kelly  octobre 2015

Réalisé par Charles Chu et Gavin Kelly. Etats Unis. Comédie dramatique. 1h38 (Sortie le 28 octobre 2015). Avec Charles Chu, Ryan O'Nan, Alan Cumming, Melanie Lynskey, Mercedes Rueh, Stasey Caitlin et Annie Potts.

Le cinéma indépendant américain tourne en rond depuis quelques années et, sauf exceptions, les films se suivent, se ressemblent et ne laissent aucun souvenir.

Parmi les rares œuvres mémorables, était sortie en 2012, "The Brooklyn Brothers", film modeste et sensible, qui racontait comment deux garçons que rien ne destinait à se rencontrer finissait par former un duo musical et à connaître le succès à mesure que leur amitié grandissait.

Eh bien, à la fin de "Chu & Blossom" de Charles Chu et Gavin Kelly, on ressent le même sentiment qu'en sortant de "The Brooklyn Brothers", le même plaisir à s'être fait embarquer dans une petite narration qui n'avait pour but que de faire de Chu et de Blossom des amis.

Alors que souvent les films indépendants cachent mal leur prétention arty en se complaisant dans les méandres microscopiques des âmes post-adolescentes, "Chu & Blossom" n'a pas honte d'être un "feel good movie", une tranche de vie chaleureuse dans laquelle deux garçons paumés s'épaulent pour reprendre pied...

Une fois cela dit et un petit coup de "wikipédia" après, voilà le temps de la grande révélation : Ryan O'Nan qui joue Blossom, et qui est le co-scénariste du film avec Charles Chu, qui joue Chu, est le réalisateur et l'acteur de... "The Brooklyn Brothers" !

Et d'ailleurs, Charles Chu, qui interprète ici l'étudiant coréen perdu dans une Amérique ultra-blanche et ultra-conformiste, apparaissait aussi dans "The Brooklyn Brothers" !

Pas étonnant que le film de l'un ressemble au film de l'autre et que circulent dans les deux le même bon esprit, à mille lieues de ce cynisme de premier de la classe qui pourrit tant de premiers films de jeunes réalisateurs étasuniens prometteurs.

Dans "Chu & Blossom", on observe et on photographie les sauterelles dites locustes. On s'esbaudit devant un arbre plein de petits insectes en papier qui s'envolent dans la nuit. On aime des filles jolies aux cheveux roses. On vit avec ses morts et on leur parle. On ne sait pas si c'est bien d'obéir ou désobéir. Et les tantes et les oncles sont si gays qu'ils forment un beau couple hétéro.

Circule dans "Chu & Blossom" le souffle poétique de certains romans de Carson McCullers. Ici, les décalés, les "freaks", sont si nombreux qu'ils finissent par être la norme.

Évidemment, c'est un film fragile qui ne pèse pas lourd face aux mastodontes de l'émotion forte. Mas cette fragilité fait sa force et fera sa persistance dans les mémoires. Car, comme "The Brooklyn Brothers", "Chu & Blossom" de Charles Chu et Gavin Kelly, avec ce gentil personnage de coréen au sourire crispé que les Américains s'obstinent à prendre pour un Chinois de grande taille, ne peut s'oublier.

Mine de rien, la petite équipe Chu-Kelly-O'Nan pointe les tares des États-Unis d'aujourd'hui, pays si satisfait (de lui-même) qu'il ne se sait pas gangréner par l'inculture et le manque de curiosité.

On attend avec impatience le prochain rendez-vous avec Charles Chu et Ryan O'Nan, en espérant que leurs jolies propositions à contre-courant finiront par convaincre. Pour l'heure, ceux à qui l'on vient de révéler leurs existences n'ont aucune excuse pour ne pas chercher à les connaître.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=