Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Korea Now ! Mode en Corée
Musée des Arts décoratifs  (Paris)  Du 19 septembre 2015 au 3 janvier 2016

L'exposition "Korea Now !" constitue un des événements de l'année France-Corée qui, sous forme d'un triptyque propose une immersion dans la création contemporaine coréenne en matière de design, de graphisme et de mode.

Réalisée par le Musée des Arts décoratifs en partenariat avec la Korea Craft & Design Foundation et le Hanbok Advancement Center, le volet "Mode en Corée" propose un panorama de la création contemporaine coréenne qui a émergé dans les 1980.

Et le parcours ordonné par les commissaires Eric Pujalet-Plaà, assistant de conservation des collections de mode audit musée, et de Suh Young-Hee, présentée comme une personnalité influente du monde de la mode et du stylisme photographique coréens, s'avère original puisque ni chronologique, thématique ou stylistique, mais chromatique.

En effet, il apparie les créateurs toutes époques et tendances confondues en les associant à l'une des cinq couleurs du pentagramme chromatique constituant un des fondamentaux de la cosmogonie coréenne.

La K-fashion

Le lifestyle coréen a le vent en poupe et la mode coréenne, qui a accédé à une audience internationale avec la très prisée Fashion Week de Séoul, se caractérise par la fusion réussie entre tradition, classicisme et modernité, qui constitue une constante multidisicplinaire, comme démontré dans l'exposition consacrée au "Craft et Design"

Trois vagues générationnelles assurent cette évolution métamorphique en symbiose avec une tradition philosophique et esthétique qui a également impacté le vêtement dans un pays attaché au culte de l'apparence.

La tradition est signifiée par des inserts ponctuels, telle la nacelle aux "norigae", les noeuds décoratifs faisant office de bijoux, ou en regard de la customisation contemporaine du hanbok.

Trois approches donc à partir d'une source d’inspiration essentielle pour tous les créateurs.

Tradition avec le costume ancestral, le hanbok, longue jupe corolle portée haut sous la pointrine et buste menu enserré dans une veste-caracco soumise au symbolisme des couleurs, classicisme avec une prédilection pour des coupes structurées et une silhouette minimaliste, et modernité avec la réinterprétation des codes occidentaux.

Le visiteur pourra aisément repérer les pionniers des années 1980 avec les vêtements épurés de Lee Young-hee confectionnés par superposition du traditionnel tissu de ramie transparent.

Et, à l'opposé stylistique, la profusion ornementale des tenues brodées de André Kim, la broderie constituant un artisanat d'excellence, lui aussi ancestral, ou des robes rouges aux emblèmes chamaniques de Lie Sang-bong.

Les créations de la deuxième génération née dans les années 1970 révèlent une dualité d'influence occidentale avec un décalage temporel.

En premier lieu, particulièrement pour le vêtement masculin, celle du minimalisme de la vague des stylistes japonais qui, dans les années 1980, ont imposé le monochromatisme et le "paupérisme sublimé" décliné par Jun J. Ensuite, la culture pop revisitée par exemple par Kwak Hyun-joo en résonance avec les créations de Jean-Paul Gaultier ou Jean-Charles de Castelbajac

La génération contemporaine émergente, au style hâtivement qualifié de "BCBG et kawaii" dans lequel est perceptible l'influence de créateurs tels le Groupe des six (belges) et le bad boy Alexander McQueen, n'est que timidement représentée notamment avec le duo Steve J et Yoni P.

Si elle s'émancipe de la forme traditionnelle, elle en conserve l'esprit tout en phagocytant les codes des cultures urbaines internationales et son savoir-faire consiste, entre autres, en l'introduction d'accessoires décalés qui "twistent" un vêtement aux bases classiques.

Aujourd'hui, Séoul donne le ton en matière de tendances et le chien truffier "kayser" de la mode ne s'y trompe pas. Ainsi cherchez sinon l'intrus du moins l'incontournable... Karl Lagerfeld présent dans cette exposition avec deux modèlesde la collection à la coréenne "Croisière 2015-2016" de Chanel, présentée en mai 2015 à Séoul.

 

En savoir plus :

La chronique de l'exposition "Korea Now ! Craft & Design en Corée
Le site officiel du Musée des Arts décoratifs

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée des Arts décoratifs

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=