Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Joycut - Albert Fallen
Le Klub  (Paris)  jeudi 3 décembre 2015

On arrive en avance à la rue Saint-Denis qui croise la rue de Rivoli, à l'entrée de ce petit bar au coeur de Châtelet, Le Klub. Tous les gens dehors sont habillés en metalleux, un gars aux cheveux longs qui sort avec son gilet en cuir imprimé Guns'n'Roses sur le dos, d'autres gens en total black gothique. On se demande si on ne s'est pas trompé d'adresse et pour lever tous les doutes, on descend en bas. Mystère révélé : après les travaux au Klub, il y a maintenant deux salles, une dédiée au culte du metal, l'autre pour tout autre genre de concerts.

La salle est encore presque vide et on entend tout de suit parler italien : voilà les Joycut avec leur manager Katia. Les gars très gentils nous accueillent en offrant un verre et on s'assied à la table avec eux en discutant des dernièrs événements à Paris. Ils confessent que beaucoup de gens leur avaient recommandé d'annuler leur tournée mondiale, en particulier en France. Mais ils ont voulu continuer et attachés à cette ville (ils avaient déjà joué à La Maroquinerie, au Festival Chorus et au MaMA), ils ont choisi exprès d'être en France pour leur deux dernières dates, après deux ans de voyage, qui les a emmenés jusqu'au Canada, aux Etats-Unis et en Islande.

Le bar est très cosy et on est vraiment entre amis tandis que les gars nous montrent les photos de leur tournée et nous parlent de leur dernière date, demain, aux Transmusicales de Rennes.

A côté de nous, le groupe d'ouverture, Albert Fallen, originaire de Paris, commencent à preparer la scène. Le duo, claviers et guitare, joue une électro minimaliste avec des riffs obsédants qui nous suggèrent les images des atmosphères berlinoises. Sur demande du public, qui connait bien leur musique, ils ajoutent un dernirer morceau avant de laisser la place aux Joycut.

Le changement de scène est un Tetris d'équilibre sur la petite scène pour monter deux percussions (réduites pour l'occasion) et les claviers. De la batterie de Nicola, il ne reste que le tom basse et c'est à Gael de jouer les percussions accompagné d'un tube silver suspendu à la verticale et le chimes.

On est très proche de la scène et l'ambiance de l'album Pieces of Us Were Left On The Ground (IRMA Records, 2013) nous transporte dans les territoires du post-rock qui sent d'electro wave. La voix de Pasco, presque éloignée, arrive altérée comme un autre son qui accompagne le tom rapide.

Les JoyCut sont passés par le rock alternatif, le post-rock jusqu'à la dérive electro, très active déjà avant dans leur premier album The Very Strange Tale of Mr. Man, un album concept derrière un personnage bizarre appelé Mr. Man. On se rend compte des influences que ces gars de Bologna ont eu dans leur parcours musical.

A partir de leur nom, inspiré d'une fusion de Nick Drake et Roger Waters des Pink Floyd, Joycut est un mélange de cultures, d'idées (ils sont connus pour leur âme écolo pour laquelle ils ont realisé des projets pour une musique durable) et d'influences de Hector Zazou aux Virgin Prunes, en passant par les Dead Can Dance, les Cocteau Twins, les Library Tapes, Harvey Milk, les Future Islands, D'Angelo, Kanye West et Jon Hopkins.

Après une heure d'immersion dans ces brumes sonores, les Joycut remercient leur public en soulignant encore une fois leur volonté d'être à Paris, dans une ville qui leur a beaucoup donné et dont ils ont beaucoup reçu.

On sera heureux que leur musique continue après leur tournée et un repos bien mérité.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Joycut en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
Joycut en concert au Festival Rock en Seine 2016 - samedi 27 août
L'interview de Festival MaMA 2015 (6ème édition) - Joycut (mercredi 14 octobre 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Joycut
Le Bandcamp de Joycut
Le Soundcloud de Joycut
Le Facebook de Joycut
Le site officiel de Albert Fallen
Le Soundcloud de Albert Fallen
Le Facebook de Albert Fallen


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=