Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Calibro 35
S.P.A.C.E.  (Record Kicks)  novembre 2015

Calibro (calibre en italien), c'est le type d'un pistolet devenu célèbre dans les films policiers italiens des années 70, tournés sur pellicule 35 mm.

Ce n'est pas par hasard que les Calibro 35 ont choisi ce nom, qui célèbre les séries B longtemps oubliées dans l'histoire du cinéma.

Le groupe naît en 2007 quand Enrico Gabrielli, multi-instrumentiste déjà actif dans beaucoup des side-projets, décide de quitter son groupe, un des groupes les plus représentatifs de la scène rock italienne, les Afterhours.

Enrico joint le guitariste Massimo Martellotta, le batteur Fabio Rondanini et le bassiste Luca Cavina sous la supervision du producteur Tommaso Colliva pour un projet dont le nom en dit déjà long sur ses intentions : reconvertir en musique l'imagerie des films kitsch policiers des années 1970 à l'aide des bandes originales arrangées dans un style personnel qui respecte les vieilles atmosphères.

Cet ensemble cinématique psyché instrumental débute avec leur premier album éponyme Calibro 35 (Cinedelic Records, 2008), suivi par Ritornano Quelli del... Calibro 35 ("Reviennent Ceux du... Calibre 35", Nublu Records, 2010). L'essence, ce sont des morceaux instrumentaux dans un groove soul-funk qui mélange le rock, des riffs répétitifs de guitares et claviers aux échos disco 70's.

En 2012 sort Ogni riferimento a persone esistenti o a fatti realmente accaduti è puramente casuale (Venus / Tannen) à traduire par "Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite", qui contient déjà dans le titre une déclaratin d'intention : les réferences ici sont les B.O. signées par Ennio Morricone, Bacalov, Trovajoli et Micalizzi.

L'album est enregistré à New York où là-bas, il a aussi été publié avec le titre anglais Any Resemblance to Real Persons or Actual Facts Is Purely Coincidental. Son succès emmène à la sortie d'un EP / bande dessinée Dalla Bovisa à Brooklyn ("De Bovisa à Brooklyn") qui raconte l'expérience du groupe aux Etats-Unis.

S.P.A.C.E. arrive après deux albums en 2013, Traditori di Tutti ("Traîtres de Tous") et Said, album des vrais B.O. pour le film Pulp de Joseph Lefevre.

Ce cinquième album qui compte 14 morceaux, tous instrumentaux, reprend les thèmes du cinéma de science-fiction et, pour mieux démontrer leur attachement aux années 60's et 70's, ils ont décidé de l'enregistrer tous ensemble dans la même chambre avec une instrumentation d'époque.

L'intro, "74 Days After Landing", est glaciale, un suspens en attente de l'explosion du premier morceau "S.P.A.C.E." (avec Gabrielli à la flûte). On retrouve le thème façon Spy Story adapté à l'espace dans "An Asteroid Called Death" et "Universe of 10 Dimensions".

Les synthés sont essentiels, on les entend dans des morceaux comme le fulminant "Brain Trap" d'une minute, "Neptune" de 26 secondes, ou sur "Something Happened on Planet Earth", où ils sont seuls avec une batterie lente et rythmée qui attend la guitare. On est encore dans le silence de l'espace dans "Serenade For a Satellite" et "Across 111th Sun" et on y reste avec des sonorités éloignées.

"A Future We Never Lived" montre l'âme plus soul de l'album alors que "Thurst Force" est dans le pur funk noir. "Bandits on Mars", "Ungwana Bay Launch Complex", "Violent Venus" sont presque un retour aux films policiers, une chasse dans l'espace.

Calibro 35 se confirme comme un groupe très attentif à la production, aux détails du son, à la recherche affinée des sonorités bien construites. Archéologues de la musique et artisans du son, ces gars de Milan partagent leur univers avec toute l'Italie et l'étranger, et maintenant les bandits ont conquis Mars.

Ne les ratez pas au Petit Bain le 25 février 2016 à Paris.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Calibro 35 (jeudi 25 février 2016)
Une 2ème interview de Calibro 35 (jeudi 25 février 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Calibro 35
Le Bandcamp de Calibro 35
Le Soundcloud de Calibro 35
Le Facebook de Calibro 35


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=