Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Sunday Drivers
Little Heart Attacks  (Mushroom Pillow / Naive)  avril 2005

Avec ce côté 60's que l'on ne manquera pas de remarquer, les Sunday Drivers apportent pourtant une certaine fraicheur avec ce Little Heart Attacks.

Nouvel album de ce jeune groupe espagnol et premier réellement abouti et produit comme ils le souhaitaient, c'est aussi le premier à sortir avec une vraie distribution française.

Les plus curieux d'entre vous auront déjà entendu parler de ce groupe dans nos colonnes et certains les auront même sans doute déjà vus sur scène puisque cet hiver ils ont tenu la dragée haute aux Beastie Boys en leur damant quelques spectateurs lors des Transmusicales de Rennes.

Passons sur les références évidentes, Beatles en tête (le nom du groupe vient d'une de leur chanson "Day Tripper") et venons en directement à "On my mind" qui ouvre l'album et qui inonde depuis quelques temps les ondes des radios de bon goût. Tube pop quasi parfait mélant guitares pop, mélodie folk inoubliable et clavier vintage c'est indéniablement le point fort du disque, ouvrant ensuite la porte à des "I ain't down" dans une forme plus rock mais tout aussi fédérateur ou le plus folk "Often" qui surfe du côté des Neil Young et autres cowboys dans le vent.

Plus glamour, "Love, our Love" a des relents de chansons façon band aid construit autour d'un refrain repris en chœur et de rythmes hésitants entre folk et rock avec ses guitares un peu alanguies tout comme le morceau titre ("Little heart attacks") qui clôture le disque par des "lalalala" qui pourraient paraître un peu de trop et qui pourtant tapent dans le mille (je parie que ces mêmes "lalala" vont faire école lors des prestations live du groupe) !

"Only in the Dark days" vient d'un autre univers en comparaison et est franchement très marqué rétro avec ses orgues et sa voix psychédélique. Pattes d'éf et chemises à fleurs devront faire partie de votre sac de voyage si vous compter croiser les Sunday Drivers en festival !

"Hate yourself", comme "On my mind" est un des titres les plus fédérateusr de l'album. Impossible de reste impassible à la mélodie tout autant qu'aux arrangements, entre passage calme et refrain ravageur, c'est le genre de titre qu'on ne se lasse pas de passer en boucle pour se réchauffer le cœur et le corps.

Un vrai disque pop, certes marqué essentiellement 60's, mais qui fait mouche à tous les coups et qui apporte un nouveau souffle à la scène actuelle, légèrement emprisonnée dans un garage rock pas toujours inintéressant mais souvent répétitif.

Cela va de soi, tout est chanté en anglais et de fort belle façon d'une voix assurée et efficace mettant au placard des décennies de groupes pop espagnols un peu ringards (on a eu les mêmes en France, mais ce n'est pas une raison).

Il ne nous reste plus qu'à montrer que l'Europe passe aussi par la culture et se moque bien des frontières. Foncez sur Little Heart Attacks, élu par moi-même disque pop de l'année (les autres n'ont qu'à suivre).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tiny Telephone de The Sunday Drivers
The Sunday Drivers en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (vendredi)
The Sunday Drivers en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
The Sunday Drivers en concert à l'Elysée Montmartre (13 octobre 2005)
The Sunday Drivers en concert à l'Ubu (10 octobre 2005)
The Sunday Drivers en concert au Poste à Galène (21 octobre 2005)
The Sunday Drivers en concert au Festival International de Benicassim 2006 (jeudi)
The Sunday Drivers en concert à La Maroquinerie (28 novembre 2007)
The Sunday Drivers en concert au Festival International de Benicàssim #16 (samedi 17 juillet 2010)
L'interview de The Sunday Drivers (15 mars 2005)
L'interview de The Sunday Drivers (13 octobre 2005)
L'interview de The Sunday Drivers (21 mars 2007)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=