Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Clarika
De quoi faire battre mon cœur  (At(H)Ome)  février 2016

Ma première rencontre avec une femme poète sexy et romantique, c’était en suivant la mélodie de "Moi en mieux C’est d’être grande avec des cheveux Qui descendent là le long du creux, Et retombent tout en bas du dos En cascade et ça fait beau C’est danser comme Shakira Sur des textes de Barbara". C’était Clarika, une petite brune à la voix douce qui chantait les mots et les coups de cœur des femmes et de la société.

Elle est aussi la fraîcheur éternelle d’une jeune femme rêvant d’être un porte-savon pour observer les garçons dans les vestiaires. Clarika n’est donc ni une débutante et il se peut qu’elle n’ait pas besoin de mes mots pour toucher du monde. Peu importe, partageons ensemble ce nouveau bijou, De quoi faire battre mon cœur. Le septième. Ah oui quand même.

La belle chante d’abord son histoire, sa séparation, son deuil de 25 années de partage intime et musical avec Jean-Jacques Nyssen, et à travers elle, nos séparations à tous, nos adieux, nos au-revoir et nos déceptions. Et la prouesse est de faire malgré tout un album léger et discret, qui arrive sur la pointe des pas et nous souffle de belles paroles à l’oreille.

Amateurs de poésie, approchez, les autres, écoutez, parce que la musique de Clarika est avant tout des jolis mots chantonnés et souriants, murmurés et bienveillants. De quoi faire battre mon cœur est une plume oscillant au gré des humeurs de la vie, entre cordes tendues chatouillées et cordes frappées.

Entre deux époques et n’appartenant à aucune, la musique de Clarika est la bande son de la vie, de ma vie, de vos vies. Du quotidien, des petites joies et des grandes humeurs, la basse et les accents électroniques résonnent comme un grand bouillon de petites peines et de clins d’œil complices.

"Le choix de l’être ou de l’avoir Le choix du "merci pas ce soir" Le choix de faire passer l’enfant Le choix de vivre avec ou sans, Le choix de parler aux étoiles et pas à son voisin d'palier, Le choix de mettre un jour les voiles Sans se retourner" ("Le choix").

Alexis HK répond à Clarika s’interrogeant sur la foule de banalités de quotidiens parallèles, faisant un peu relativiser nos absences : "dire qu’à cette heure il y a forcément un mec qui pleure en cardigan, une fille qui enfile un collant, un camionneur qui prend la route, un soleil qui se lève, un enfant que la lune inonde" ("Dire qu’à cette heure")… histoire de prendre un peu de recul face aux petits trucs qui font du bien et qui ne font pas de mal.

La Maison Tellier est invitée sur "La cible", pour raconter l’histoire d’un lanceur de couteau (amant de la femme sur la cible) : "Il ne faut pas que ses mains tremblent… petite poupée de chair… lui relève la tête"… Mais n’est-ce pas là l’essence de la relation interpersonnelle ? Et d’autant plus la relation amoureuse ? Aimer avec la confiance aveugle d’une poupée pour lanceur de couteau, prendre le risque d’avoir le cœur transpercé.

Clarika affirme que tous ses albums sont personnels, certes, mais elle seule sait former ces mots que nous avons sur le bout de la langue, les enrober de jolies tournures et de poésie appliquée, ronde et légère, bienveillante et intime.

De quoi faire battre mon cœur aborde avec légèreté et indulgence maternelle la gravité de nos douleurs singulières, nos cœurs arrachés et nos adieux à jamais. Doux-amer et terriblement sincère. Juste, droit au cœur. Direct.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Moi en mieux de Clarika
La chronique de l'album La tournure des choses de Clarika
La chronique de l'album De quoi faire battre mon coeur de Clarika
La chronique de l'album A la lisière de Clarika

En savoir plus :
Le site officiel de Clarika
Le Soundcloud de Clarika
Le Facebook de Clarika


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=