Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La dernière bande
Théâtrede l'Oeuvre  (Paris)  avril 2016

Monologue dramatique de Samuel Beckett interprété par Jacques Weber dans une mise en scène de Peter Stein.

De toutes les pièces de Samuel Beckett, "La dernière bande" n'est pas la plus immédiate. Krapp enregistre sur la bande d'un magnétophone son journal intime de l'année écoulée. Les bandes magnétiques sont numérotées et archivées dans des boîtes métalliques.

Au soir de sa vie, il décide d'écouter la bobine cinq de la boîte trois, enregistrée trente ans auparavant, alors qu'il avait 39 ans. Le spectateur assiste alors aux réactions de cet homme solitaire et vieillissant devant sa voix sortie du passé.

Krapp occupe son temps non à revivre son existence d'antan,  mais la pensée de celui qu'il a été, celle d'un homme en cours d'écriture. Dévorant des bananes, Krapp et ses bottines de taille 48, refont ces gestes que le spectateur devine rituels, années après années, avant de placer la bobine sur le magnétophone.

Il faut un acteur capable d'exprimer la rage et le désabusement tout en conservant une subtilité de jeu pour interpréter le vieux Krapp. En effet, pendant la moitié de la pièce, le public assiste à l'action fort peu dramatique en apparence d'un personnage à l'écoute d'une bande magnétique.

Même dissimulé sous le maquillage, c'est le grand Jacques Weber, sa large silhouette et sa sensibilité débordante qui est en scène. Le personnage de Krapp se pare alors d'un poids, d'une pesanteur accentuée par la gravité terrestre. Par son souffle rauque, ses gestes lourds, ses déplacements gauches, Jacques Weber incarne avec une force colossale les états d'âme, autant que les états de corps, de Krapp.

La mise en scène de Peter Stein, très respectueuse des indications de Beckett, vise au cœur de l'oeuvre de l'auteur irlandais, révélant le pathétique autant que la clownerie du personnage. On soulignera aussi le soin porté au son et aux silences qui traversent bien évidemment cette pièce.

Au-delà de l'aridité inhérente à la pièce, cette version de "La Dernière Bande" est un impressionnant moment de théâtre.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=