Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Melissmell
Lankou  (Discograph / PIAS)  septembre 2016

Le bon rock n’est pas français, John Lennon nous l’a bien dit. Difficile de lui donner tort quand on réécoute le rock français de l’époque, mais force est de constater que le rock est mort et ressuscité plusieurs fois depuis. Melissmell l’a d’ailleurs chanté, faisant siens les mots de Guillaume Favray - qui participe aussi à l’album dont je vais vous parler.

On le sait bien, rien n’est plus dangereux qu’un français à qui on dit qu’il n’a aucune chance. Alors, à la manière d’une équipe de foot tricolore conspuée par une horde de journalistes sportifs qui n’ont plus tapé dans un ballon depuis le brevet des collèges, les musiciens français se sont approprié le rock sans renier la chanson, ils se sont accaparé son énergie pour lancer leurs mots plus fort, plus haut, pour donner naissance à cette branche du rock qu’on appelle rock français, faute de mieux. Un rock littéraire et engagé, un rock dont la puissance sert la révolte, un rock qui grandit aujourd’hui d’une nouvelle pierre : L’Ankou de Melissmell.

Play >

"1, 2, 3, j’irai dans les bois…"

Détournement de comptine. Invitation malicieuse, l’air de rien, à prendre le maquis. Vous avez demandé la colère ? Ne quittez plus. Melissmell passe en revue un monde qui s’autodétruit, qui se gonfle de vanité, elle frappe là où ça fait mal. Un peu partout à vrai dire. Notre époque ne manque pas de révoltes, elle manque peut-être seulement de révoltés. Mélanie Coulet, de son vrai nom, jette ses mots d’une voix rauque et on sent la vérité, l’honnête rage, cette franchise qu’on prend dans la gueule et ça fait tellement de bien qu’on en veut encore, plus fort. Fric, terreur, gâchis, religion ou "ce foutre qui vous dévore", tout est là, tout est lié.

Le son est dur, dépouillé de tout artifice, net et tranchant à l’image des textes et de la voix. Au-delà du classique trio guitare, basse, batterie, quelques synthés et boîtes à rythmes viennent remplir un espace sonore sobre qui flirte parfois avec le son des années 80, rock de la contestation. Un rock qui connaît ses classiques et sait faire appel à notre inconscient collectif pour mieux nous parler d’aujourd’hui. Entourée de Matu (Mano Solo), Daniel Jamet (Mano Negra), Bruno Green (Détroit), Bayrem Ben Amor, Melissmell a su composer une équipe et un écrin pour ses chansons.

Dix chansons entrecoupées de cinq comptines vraiment pas enfantines. Cinq moments hors du temps qui structurent le discours de "La clé" aux "Adieux", dix titres puissants où la violence peut aussi laisser place à la douceur ("La noyée", "Ma petite étoile noire"), toujours profonde.

[] Stop

Plus qu’un chant révolutionnaire, c’est une invitation à se battre, un appel à cette mort qui symbolise la renaissance, un défi lancé à l’Ankou, la faucheuse dont on entend grincer la charrette tard dans la nuit.

Adieu poète… Adieu l’enfant… Adieu l’espoir… Adieu les fous… Adieu ma chair...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ecoute s'il pleut de Melissmell
Melissmell parmi une sélection de singles (février 2011 )
La chronique de l'album Droit dans la gueule du loup de Melissmell
Melissmell en concert au Festival des Oreilles en Pointe 2011 (21ème édition)
Melissmell en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - mercredi 12 septembr
Melissmell en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Melissmell en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de Melissmell
Le Soundcloud de Melissmell
Le Facebook de Melissmell


Alex BBH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=