Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sonic Youth
place Poulain Corbion  (Saint Brieuc)  3 juin 2005

Sonic Youth à Saint Brieuc… J'en connais un bon nombre, majoritairement des anciens potes de lycée perdus de vue, qui auraient tué père et mère pour voir ça il y a dix ans… Mais bon à l'époque, faute de pouvoir aller voir Thurston Moore et ses sbires en concert, on fantasmait sur la mythique vidéo 1991, The Year Punk Broke.

La jeunesse sonique débarque à 21 heures 50 précises sur la scène, après une intro noisy du meilleur effet… Le groupe démarre piano, avec des compositions issues de Murray Street et de Nurse, avec un "Pattern Recognition" de haute volée. Le public est aux anges, ça pogote sec aux premiers rangs mais on a vu d'autres…

Entre deux morceaux, Thurston Moore remarque une mandoline brandie par un fan ( ?????).

Il s'empare de l'instrument, le branche sur son ampli, s'agenouille devant Kim Gordon et fait sortir un accord sursaturé. Le public est conquis. Fini et pardonné les dérapages conceptuels de la veille…

La suite sera un enchaînement des "tubes" du groupe qui ressort l'inusable et efficace Skip Tracer circa Washing Machine, sans oublier deux compositions vénéneuses de Sister, dont ce tonitruant Schizophrenia" qui se terminera dans un maelström d'accords saturés.

On ne peut s'empêcher de se demander comment des gens qui ont quasiment l'âge de nos parents (enfin des miens, Kim Gordon a trois ans de moins que ma mère !!!!!) peuvent encore jouer aux ados attardés en triturant leurs guitares sans être ridicules…

Thurston Moore arpente toujours les échafaudages avec autant d'aplomb, comme il le faisait il y dix ans, Kim Gordon est toujours aussi sexy et son jeu de basse est toujours aussi félin et tendu.

Seuls les cheveux blancs de Lee Ranaldo nous rappellent que le temps a passé. Le rappel sera expédié avec fougue et violence. Le public braille avec Kim sur le refrain de Drunken Butterfly « I love you, I love you, what's your name » .

Puis suivra l'imparable Teenage Riot qui se terminera bien entendu dans un joyeux bordel sonique. Encore une fois les guitares en prennent pour leur grade, deviennent des instruments de percussion, des aspirateurs, des espaces de rangement pour tourne-vis ou autres baguettes de batterie.

Thurston Moore s'approche du public, offre sa guitare aux premiers rangs. Puis il se ravise, revient vers Ranaldo qui bricole ses pédales multi effets.

Ils se regardent et croisent le fer .Ils font les imbéciles, s'amusent et ça fait plaisir à voir. Bon on est pas dupe, ça fait partie du mythe, du folklore … Les rangs se dispersent.

Je pense à Thomas Boulard, le leader de Luke, et je me dis qu'en ce moment, je ne voudrais être à sa place pour rien au monde… Bonne chance, vieux…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Eternal de Sonic Youth
La chronique de l'album Simon Werner a disparu... : bande originale du film de Sonic Youth
Articles : Listen in Bed - Les chansons de Sonic Youth (émission 23 saison 3)
Sonic Youth en concert au Festival Rock en Seine 2004
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Jeudi)
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Sonic Youth (4 juin 2005)
La conférence de presse de Sonic Youth (14 août 2005)

Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=