Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dinosaur Jr. - Thurston Moore
Elysée Montmartre  (Paris)  lundi 31 octobre 2016

Thurston Moore joue en première partie de Dinosaur Jr. : si on avait été en 1991, cela aurait pu être une date filmée sur 1991 : The Year Punk Broke.

Oui, parce que le documentaire culte de la scène grunge / noise du début des années 90's montre la tournée européenne d'un Thurston Moore dans les Sonic Youth et un Jay Mascis des Dinosaur Jr. qui n'avait pas encore de cheveux blancs, les deux étaient accompagnés par Nirvana, les Ramones, les Babes in Toyland (avec Courtney Love) et les Gumball.

Mais on est en 2016 à l'Elysée Montmartre, les Sonic Youth se sont separés depuis cinq ans, même si Thurston Moore a toujours l'allure d'enfant terrible de la noise, et les Dinosaur Jr. ont très bien vieilli.

Thurston arrive super ponctuel en levant vers le public sa guitare acoustique, il s'assoit, nous dit "Happy Halloween" et en souriant commence à nous hypnotiser sur les notes de "Speak to the Wild" (The Best Day, 2014). La folie noise de Sonic Youth est tout à fait présente même sur les morceaux de sa période soliste comme "Turn On" et "Forevermore".

Pour le dernier morceau, il nous présente John Malone, son fidèle batteur qui l'accompagne sur "Ono Soul". "Bow down to the queen of noise" : il ne pouvait pas choisir un morceau plus adapté à l'atmosphère.

On a la grande et belle surprise d'écouter en exclusivité les deux nouveaux morceaux qui sortiront l'année prochaine sur le nouvel album. Il a juste sa guitare acoustique mais on est étonné par la beauté bruitiste des distorsions, il s'approche de l'ampli en levant la guitare à sa tête et là, on reconnaît la signature d'une jeunesse sonique qui a marqué une époque. "Always love" nous dit-il avec un sourire doux et sort en levant vers le haut sa guitare encore une fois.

Le public applaudit et quelqu'un derrière moi, une dame sur la trentaine, dit à son ami que le rock'n'roll est mort parce qu'il n'y a plus de groupes comme ça. J'entends aussi quelqu'un qui se plaint des Dinosaur Jr. qui prennent trop temps pour monter sur scène. Il y a les fans de l'ancienne garde et leurs fils, des jeunes avec des t-shirts feintement négligés et des autres devant moi qui commencent à se préparer pour le pogo qui va s?rement arriver.

Quand les Dinosaur Jr. arrivent, tout est prêt : Jay a derrière lui une énorme installation de six amplificateurs Marshall, rien que pour sa guitare. Ils ouvrent avec "Thumb" (Green Mind, 1991), continuent avec leur morceau culte des années 80's "Tarpit" (You're Living All Over Me, 1987), pour arriver à leur dernier album Give a Glimpse of What Yer Not. Le son est magistral, parfait, la confirmation attendue pour ce groupe du Massachusetts qui joue depuis 20 ans et qui a jamais déçu ses fans.

Le public est complètement pris par l'esprit du grand Dinosaur, on voit des gens voler dans la foule avec leur stage diving, et une jeune fille aux cheveux longs et en combinaison moulante multicolor très 70's monte sur scène pour danser. Sur le refrain de chaque morceau un nouveau pogo débute pour accompagner le headbanging fou de Lou Barlow. Deux cadeaux pour le public et pour les fans des Deep Wound et des Cure : les reprises de "Training Ground" et "Just Like Heaven".

En sueur, épuisé, le public sort en marchant lentement entre les nombreux gobelets de bière qui affolent la salle. Cette soirée va devenir une autre date culte de l'histoire de la musique et nous y étions.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Trees outside the academy de Thurston Moore
La chronique de l'album The Best Day de Thurston Moore
La chronique de l'album Rock'n'Roll Consciousness de Thurston Moore
Thurston Moore en concert au Festival All Tomorrow's Parties
Thurston Moore en concert au Festival Rock en Seine 2014
Thurston Moore en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - vendredi 31 octobre
Thurston Moore en concert au Festival La Route du Rock #25 (vendredi 14 août 2015)
La chronique de l'album The Eternal de Sonic Youth
La chronique de l'album Simon Werner a disparu... : bande originale du film de Sonic Youth
Articles : Listen in Bed - Les chansons de Sonic Youth (émission 23 saison 3)
Sonic Youth en concert au Festival Rock en Seine 2004
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Jeudi)
Sonic Youth en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
Sonic Youth en concert Place Poulain Corbion (3 juin 2005)
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
Sonic Youth en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Sonic Youth en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Sonic Youth en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Sonic Youth (4 juin 2005)
La conférence de presse de Sonic Youth (14 août 2005)

La chronique de l'album Beyond de Dinosaur Jr
Dinosaur Jr parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album Farm de Dinosaur Jr
Dinosaur Jr en concert au Festival International de Benicassim 2005 (samedi)
Dinosaur Jr en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi
L'interview de Jay Mascis - Dinosaur Jr (avril 2007)
La chronique de l'album Several Shades of Why de Jay Mascis
Articles : Cortez The Killer - Jay Mascis - Grace Potter & Joe Satriani - Build to Spill - Slint - Neil Young

En savoir plus :
Le site officiel de Thurston Moore
Le Soundcloud de Thurston Moore
Le Facebook de Thurston Moore
Le site officiel de Dinosaur Jr.
Le Bandcamp de Dinosaur Jr.
Le Soundcloud de Dinosaur Jr.
Le Facebook de Dinosaur Jr.


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Jay Mascis (15 décembre 2010)


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=