Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quintessence
Cirque Gruss  (Paris)  novembre 2016

Spectacle du Cirque Gruss.

Après le succès de "Pégase & Icare", la famille Gruss, célèbre pour son savoir-faire équestre, s’associe à nouveau avec la compagnie d’acrobates aériens Les Farfadais, issue de l’école du nouveau cirque, pour présenter au public "Quintessence", dans une mise en scène co-signée Stephan Gruss, fils d’Alexis Gruss, et Stéphane Haffner, ancien gymnaste et styliste, à la croisée de plusieurs univers.

L’intrigue, la quête pour sauver Pégase, le cheval indomptable, par Joseph, fils de Bellérophon (incarné par le cadet de la famille Gruss) des quatre éléments - l’air, la terre, le feu et l’eau - sert de simple fil conducteur à l'enchaînement des numéros.

Des numéros classiques (voltige, équilibrisme, jonglerie, dressage, dont un croquignolet mené par Madame Gruss et ses petits chiens) et d’autres plus oniriques et souvent spectaculaires, le tout sur la musique, mixant créations et reprises pop-rock récentes, jouées en live par le grand orchestre de Sylvain Rolland.

Le spectateur retrouve dans "Quintessence" tout ce qui fait la renommée du cirque Gruss : un univers centré autour de la passion du cirque et de l’amour des chevaux, une ambiance décontractée et familiale avec une troupe soudée, rayonnante et accessible, un chapiteau à taille humaine qui fait que tout siège est à distance raisonnable de la scène.

Ainsi que de petits stands de confiseries créant une ambiance de fête foraine rétro, le tout porté par une exigence tant physique que visuelle et une recherche continue de la prouesse et de la perfection. Car ceux qui sont venus pour en prendre plein les mirettes ne repartiront une fois de plus pas déçus.

Outre les magnifiques costumes, qui changent à chaque tableau, les lumières extrêmement travaillées et la musique s’adaptant en direct au tempo de chaque séquence, "Quintessence" propose une scénographie particulièrement inventive grâce à un plateau circulaire de 13 mètres de diamètre, couvrant donc toute la piste, et capable de s’élever sur plusieurs niveaux.

Sont ainsi présentés des tableaux où la mise en scène très visuelle et poétique, axée sur la symbolique, met en avant le travail du corps des artistes tout en faisant appel à l’imaginaire avec des jeux de lumière et de matière féériques.

Se démarquent en particulier deux séquences, la première jouant avec de la poussière s’envolant à chaque geste des danseurs et créant des jeux de textures dans l’air assez irréels, la deuxième véritable ballet aquatique où les artistes voltigent à 10 mètres du sol sous des douches liquides et lumineuses avant d’aller évoluer gracieusement dans l’eau récoltée en contrebas.

Les inconditionnels des ballets équestres ne sont également pas laissés pour compte, le spectacle proposant tout au long de ces 2h30 de durée de nombreux numéros de voltiges ou de dressage, et surtout, car c’est l’un des moments phare de "Quintessence", un imposant carrousel à 26 chevaux, dirigé par Alexis Gruss lui-même.

La famille Gruss et les Farfadais prouvent ici que cirque traditionnel et nouveau cirque loin d’être incompatibles se nourrissent l’un l’autre et nous proposent avec "Quintessence" un spectacle peut-être un peu trop excessif, mais alliant parfaitement tradition et modernité, transmission et création, pour l’émerveillement des petits mais aussi des grands.

Un vrai beau spectacle familial.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=