Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierro
Trente trois tours  (Homworkz Label)  mai 2016

A l’ombre des mauvais Jul et autres PNL se trouvent des jeunes artistes méconnus qui ont le mérite d’exister de par leur talent d’écriture et de composition. Evidemment, sortis des sillons tracés par les grandes maisons de disques, il leur est évidemment compliqué d’avoir la même résonnance sur les bandes FM. Reste qu’ils sont présents et qu’ils nous proposent de jolies choses.

Pierro fait partie de ces artistes avec son album Trente trois tours sorti au cours de l’année 2016, découvert, pour ma part, au hasard d’une discussion avec une de mes collègues. Belle découverte pour ce mois de janvier, une de plus. Bel objet aussi avec ce disque, témoin d’une réelle recherche artistique et plastique.

Pierro, alias Pierre Rochefort, est un artiste ayant déjà trois disques à son actif, qui est présent aussi sur les planches, vu récemment dans le très bon film Marie et les naufragés de Sébastien Betbeder. Aussi à l’aise sur les planches que derrière les micros, Pierro nous livre un album énervé parfois mais jamais énervant, composé de 10 morceaux mélange de hip-hop, rap et slam. A y regarder et écouter de plus près, le nom du disque aurait pu être "Pierro et ses potes" tant l’artiste a su s’entourer de rappeurs confirmés tel UDADA, INDI.K et LOREN pour la production et la composition des 10 titres de l’album, sa femme Inès jouant au piano sur 3 titres, particulièrement agréables.

L’album démarre justement par un premier titre "Kaléidoscope" où l’artiste slam sur le piano de sa muse (c’est lui qui le dit dans les remerciements) nous expliquant ses choix et goûts musicaux à travers un morceau court. Belle entrée en matière. S’enchaînent alors des titres plus énergiques, mélange de hip-hop et rap avec  "Le trente et le trois" et "Lunettes noires sur nuits blanches", titre sur lequel UDADA vient le rejoindre. Bon titre qui n’est pas sans nous laisser penser aux grandes heures du groupe IAM.

"Les étincelles", morceau suivant est un titre collectif sur lequel Pierro s’entoure des tous ses acolytes notamment L’Azraël, peut-être son plus fidèle. 6 minutes de rap où ses potes enchaînent un flow les uns après les autres avec pour but de mettre le feu aux poudres.

"Casse le monde" et "Taxi driver" (belle référence cinématographique) sont deux morceaux plus calmes, beaucoup plus lents et reposants. Toujours accompagné, par Y sur la première puis INDI K sur la seconde, ambiance feutrée d’un coté, petites sonorités pop pour l’autre.

Retour au piano de celle qu’il appelle son socle ensuite (toujours sur les remerciements) pour un très joli morceau au nom de "Grande ville". Du slam encore, quelques accords de piano simples mais pas simplistes, un texte ciselé court, un peu trop court peut-être. L’enchaînement avec la suivante, featuring LOREN, est néanmoins parfait. Terrible duo chanté en français et en espagnol. "Mia Sangre" est un vrai bon morceau de rap. De nouveau, les fantômes d’IAM sont présents sur ce titre.

L’album se termine par deux titres, "Le trente et le quatre", morceau musical puis "Dernières quelques phrases", morceau style Abd al Malik, court sur lequel l’artiste prononce ses derniers mots, accompagné au piano par sa femme.

Pierro nous livre donc un album aux influences musicales nombreuses, assit sur des mots drôles et graves, où le verbe prédomine toujours pour le plus grand bonheur de nos oreilles. Il nous livre une fresque rythmée et poétique posée sur des samples efficaces (parfois surprenants avec France Gall) et de véritables instruments.

Allez faire un petit tour dans son univers, vous risquez d’être conquis.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les Autres single de Gemma & Pierre Rochefort

En savoir plus :
Pierro sur le Bandcamp de Homworkz Label
Le Facebook de Pierro


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=