Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Filles déchues de Wakewater
V.H. Leslie  (Editions Denoël)  février 2017

Non mais franchement, qu’est-ce qu’il m’a pris de profiter de cette soirée "panne de courant" pour commencer Les Filles déchues de Wakewater à la lueur vacillante de romantiques bougies ? "L’eau devait les sauver, elle deviendra leur pire ennemie" ne m’a même pas mis la puce à l’oreille. Je voulais le lire d’une traite…. Quelle idée…

V.H. Leslie a auparavant écrit de nombreuses nouvelles, et si elles sont à la hauteur des Filles déchues de Wakewater, et bien laissez-moi vous dire que le prix Best British Horror est à portée de plume. Perso, je lui décerne le mien. Certes, j’avais les conditions frissonnantes, mais je suis certaine que l’ambiance du livre se suffit à lui-même. Puisque je l’ai terminé entourée de conciliabules bienveillants, sous un soleil situé largement au-dessus des normales de saison.

Sombre. Les Filles déchues de Wakewater commence par l’apparente anodine visite d’un appartement, flambant neuf. Kirsten le trouve charmant et s’y installe rapidement. Elle peste dès le lendemain pour une fuite d’eau… Il va l’entendre cet agent immobilier… Elles ne sont que deux locataires dans cet immeuble. Manon surchauffe son appartement pour éviter les moisissures. Parce que chez elle aussi, de l’eau arrive de nulle part pour humidifier ses pièces.

Angoissant. Nous rencontrons Evelyn, Londonienne de bonne famille de l’époque victorienne. Et puisqu’elle est une belle personne, elle a donné de son temps pour aider de jeunes prostituées à sortir de leur impasse. Sauf qu’être bien née ne conduit pas forcément au bonheur, et qu’elle se retrouve internée dans l’établissement thermal de Wakewater. Evelyn pense souvent à Milly, étrange étrangère, réelle ou imaginaire ? Ce n’est pas une simple dépression qui l’a conduite entre ces murs.

Gothique. Et même si tout paraît parfaitement "normal" à ce stade de l’histoire, quelque chose se trame. Un drame suinte dans les paroles de Kirsten et Evelyn, dans leurs conversations banales à propos de mode féminine ou des hommes. L’appartement de Kirsten est comme une chambre de sous-marin, un vide d’air naturel, coincé sous la pression d’un océan. Le passé d’Evelyn révèle le personnage d’une femme sublime à la robe émeraude, la fameuse Milly.

Aquatique. Le décor est planté, un lieu, deux époques, une malédiction. A la fin du 19ème siècle, les établissements d’encadrement pour adultes dépressifs sont rares, et les traitements relèvent plus de la lubie, voire de la sorcellerie que de la science exacte. Wakewater a été créé d’après l’idée que plonger des corps dans l’eau réveillerait l’état fœtal plongé dans le liquide amniotique, pour soulager les douleurs.

Versatile. L’eau est la véritable héroïne du roman de V.H. Leslie, démoniaque et changeante, elle coule entre chaque page. Simple mortelle, vous êtes une proie pour les flots, un dû, une offrande pour une paix temporaire.

Frissons garantis. Vous ne regarderez plus la paisible rivière du même œil. Les remous seront suspects. La vue d’une simple flaque sera comme un Judas ouvert sur un mode machiavélique. Prenez garde si l’envie vous prend de plonger vos pieds dans un ruisselet, prenez garde où vous mettez les pieds, qui sait ce qui vous attend, tapi dans un recoin sombre. Qui connaît les projets de cette créature ?

 

En savoir plus :
Le site officiel de V.H. Leslie
Le Facebook de V.H. Leslie


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=