Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le rock dans tous ses états 2005
Evreux  Samedi 25 juin 2005

Samedi 25, 2ème Jour :

Arrivée sur le site du festival avant 17h00 ce jour. L'entrée est fluide. Arrêt au stand jetons, puis passage sous la tente du merchandising. Infos prises à l'accueil du festival.

Morgan Héritage : annulation de dernière heure. Petit creux sans son sur un milieu d'après-midi bien calme poursuivit par Cocorosie.

Vocal Human beat sur des voies fluettes et nasillardes, les cocorosies maintiennent notre douce et maîtrisée torpeur après une nuit un peu courte. La jolie harpe (celtique ?) s'associe à un clavier des plus discret. 2 garçons sur 3 filles complètent ce groupe electro folk vocal tout en réserve mais au combien agréable.

18h45 Fin du set et enchaînement immédiat sur The Bravery (!?) remplaçant au pied levé de Cake. Un peu décu. Qu'à cela ne tienne, The Bravery semble très content d'être là et a bien l'intention de nous faire bouger.

Sonorités rocks pour un set qui, comme un café bien serré, me réveille enfin. New Yorkais et fier de l'être le chanteur nous rappelle ses origines à chaque transitions. Carrées, efficaces, les influences Ramones ou plus récemment Strokes sont bien là même si la voix du chanteur pourrait nous tromper.

Fin de set la tête dans la grosse caisse. Avec une rythmique en vrac, inutile d'espérer les faire revenir. Pourtant le public en aurait bien repris.

As You Bleed. Petite escapade Punk hardcore (ou fusion ?) à la Papa Mobile. Du lourd en tout cas. Les aficionados sont la, certains autres aussi. Le sourire est général. La faute sans doute, aux 2 chanteurs déjantés qui semblent faire leur 1000ème concert.

Aussi à l'aise et détendu que dans leur jardin à 50m du cimetière, leur volonté est semble t-il de réveiller les morts.

Retour scène B. Quelques gouttes accompagnent le début du set de Balkan Beat Box. Tout semble être bien résumé dans le titre du groupe. 2 saxos forment la section cuivre de ces 5 zicos. Le chanteur bascule du micro aux percus tandis que des voies de Djurdjura s'immiscent dans chaque titre. Balkan en êtes vous sur ? Le sample de balalaïka nous ramène sans doute aux origines mais les voies orientales sont bien là, toujours présentes.

Petite pause sur l'herbe sèche avant d'attaquer un des gros morceaux de la soirée, Ginzhu.

Si Balkan Beat Box a tenu massé devant la scène B bon nombre de spectateurs, l'intro racoleuse d'un célèbre thème de film de Georges Lucas rameute les foules en un clin d'oeil. Ginzhu commence son set, 50 minutes, Ghinzu termine son set. Rien à dire. Au vue de la tournée sur le printemps-été vous connaissez sans doute l'histoire ou du moins vous allez la connaître.

21h00 : pause sur le Rail Ditch and Fence de l'hippodrome d'Evreux*. Premiers effets donc, du houblon malté... Devendra nous montre la voie ? Certainement non. C'est surtout conneries sur conneries qui s'enchaînent avant le coucher du soleil. Les tenues arborées sur scène semblent tout droit sorties de l'armoire seventies de mon gros tonton à barbe... Musicalement, je sais pas si c'était bien, mais en tout cas on s'est bien marré.

Garbage. Shirley Manson, oh oui Shirley... Wouahou ? Yeeaahhh !!! Concert passé à 25m de la scène. Ambiance boite à sardine. Slam Diving pour les plus légers d'entre nous. Difficile dans ces conditions de relater la prestation d'un groupe. Une chose est sûre ça fait du bien, ça crêve aussi.

Fin de set. Démêlage de jambes. Allure de trot, de galop puis de traquenard en direction du bar. Les commentaires iront bon train pendant un long moment. Les relais sont pris aux bars.

Outsider, Maiden ou surclasse, les verres se vident et se remplissent tour a tour. 7 pour 6, 6 pour 5, 5 pour 4, les paris sont ouverts. Ce soir ce ne sont pas les Milers mais les Stayers qui sont de sorties.

Je ne verrais Blonde Redhead que de loin. Paresseux et certainement à saturation je me contenterais de mixer ce son et le vague souvenir pluvieux de Saint-Malo l'été dernier. 1h30, échange des derniers jetons, le festival s'achève.

Petit tour au Banana et départ vers 3h. RDTSE 2005 c'est fini !

En tout cas, merci aux organisateurs pour ce chouette festival où quand on perd ses potes, on les croise forcément à un moment par hasard. Merci pour la déco toujours soignée. Merci pour l'orthographe et les 50cl d'eau bénite à 1 jeton (l'eau, c'est Cristalline pas Christalline). Merci pour l'ambiance générale. On compte bien sur l'Abordage pour faire perdurer ce pèlerinage annuel.

*Pour les non initiés du jargon hippique, le Rail Ditch and Fence à Auteuil est l'obstacle considéré comme le plus difficile, appelé aussi "juge de paix". Beaucoup trop long à dire, à Evreux on emploie le terme BAR. Si d'autres choses vous ont échappé, voir le dictionnaire hippique.

 

Crédits photos : Yom - Pierig


Pierig         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=