Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce AqME
Conférence de presse  (Festival Solidays 2005)  9 juillet 2005

Qui dirait que ce gentil quatuor, composé de gauche à droite, de Ben (guitare), Koma (chant), Charlotte (basse) et ETN (batterie), presque timide, constitue le rageur groupe AqME sur scène?

Koma : Merci d'être venus messieurs-dames!

Quelle est la raison de votre présence à Solidays?

Koma : Nous devons remercier Nicolas Sirchis d'Indochine qui nous a pistonné. Il s'agit d'un festival auquel nous tenions à participer depuis un long moment car c'est Soliarité-Sida et cela nous tenait à cœur. C'est plus qu'un festival, c'est un geste humanitaire. Si nous pouvons véhiculer quelque chose de positif, autant le faire.

Vous sentez-vous impliqués dans la lutte contre le sida?

Koma : Au jour le jour, nous ne sommes pas plus impliqués que n'importe quelle personne. Mais dans des événements comme celui-là oui. Nous essayons de divertir et si nous pouvons à notre niveau influencer les gens qui nous écoutent et qui nous respectent autant le faire.

Au plan musical, quelle place occupez-vous par rapport aux autres groupes de rock métal français et quelles relations entretenez-vous avec eux car vous semblez être un peu en marge?

Ben : Nous sous sommes mis nous-mêmes en marge car nous avons un peu le cul entre deux chaises. Beaucoup de métalleux nous détestent parce nous sommes trop calmes et de popeux qui nous détestent parce qu'il nous trouvent trop violents.

Koma : Heureusement, il y en a qui nous aiment !

Certaines premières parties, comme celle de Rammstein, ne se sont pas très bien passées?

Koma : Oui avec une partie de leur public. Et ce qui est amusant c'est que maintenant une partie du public vient à nos concerts avec le T-shirt de Rammstein.

Ben : Nous sommes le seul groupe qui peut ouvrir de Garbage à Rammstein. Une de nos forces est de rallier une partie du public de groupes très différents. Et nous nous entendons parfois mieux avec les groupes qu'avec leur public. Quant à nous, nous aimons tout le monde jusqu'à ce qu'on nous prouve le contraire ! Le principal pour nous est de faire quelque chose de sincère, d'original et qui vienne du cœur.

Votre public, celui des métalleux, n'est-il pas moins concerné par le problèmes du sida?

Ben : Non, je ne pense pas mais il le montre moins peut être.

ETN : Il ne faut pas oublier qu'un concert est fait pour distraire les gens. Si c'était juste un meeting humanitaire, il n'y aurait pas lieu de faire un concert. Nous ne sommes pas là ici pour rabâcher aux gens leur responsabilité.

Quels sont les groupes que vous appréciez?

Ben : Toute la vague grunge, Nirvana, les Smashing Pumkins…

Quelles sont vos sources d'inspiration pour votre nouvel album ?

Ben : Nous ! Nous avons essayé de creuser dans nos influences les plus solides et nous avons essayé de faire quelque chose de plus intemporel. Nous sommes allés du côté des groupes qui nous ont fait aimé la musique, aux fondamentaux comme Metallica, Led Zeppelin, Soundgarden, Black Sabbath, Nirvana.

Avez-vous tenu compte des critiques?

Ben : Certaines critiques peuvent être constructives mais il faut avancer et pas se poser de questions. Il faut se faire plaisir et se dire que si on est satisfait cela fonctionnera. Nous avons voulu faire quelque chose dont nous soyons fiers, et aujourd'hui nous en sommes fiers.

Allez-vous faire d'autres festivals cet été ?

Ben : ll nous reste une date e France à Carmaux et les Francofolies.

Charlotte : Et 2 dates en Belgique.

Koma : Nous reprendrons la tournée en janvier 2006.

Pour votre prochaine tournée, à qui donnerez-vous un coup de pouce en les prenant en première partie?

ETN : Indochine ! (rires). Nous essayons toujours par ailleurs d'aider les groupes en développement. Je m'occupe du groupe Lazy qui a fait la première partie de notre concert à l'Elysée Montmartre en octobre 2004. Aujourd'hui, nous avons un tout petit peu de pouvoir et nous essayons d'en faire le maximum en aidant les autres groupes.

La couleur de votre prochain album sera-t-elle différente?

ETN : Nous avons voulu affirmer encore davantage notre personnalité. Il s'agit juste d'une évolution logique de ce que nous sommes.

Nos fans neseront pas déboussolés même s'il y a des choses qui vont les surprendre. Mais c'est du 100% AqME, il n'y a pas de souci là-desssus. Nous n'avons pas encore beaucoup de recul car nous avons terminé l'enregistrement il y a 10 jours mais nous sommes très très contents et très fiers de ce que nous avons fait nous savons que c'est notre meilleur disque à ce jour.

Sera-t-il davantage métal?

ETN : Dans ce nouvel album il y a, à la fois, davantage de mélodies et davantage de métal. Nous n'arriverons pas à choisir entre les deux et nous n'avons pas envie de choisir. Nous aimons autant Radiohead que Slayer. Nous sommes toujours dans le ying-yang pour la composition.

Que pensez-vous de l'affiche de Solidays 2005?

ETN : Elle paraît plus "énervée" que les années précédentes. C'est une belle affiche.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album AqME de AqMe
La chronique de l'album Requiem de AqME
AqME en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2004
AqME en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
AqME en concert au Festival FNAC Indétendances 2006

Crédits photos : MM


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'articice culturel c'est sur Froggy que ca se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=