Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce DJ Shadow
Elysée Montmartre  (Paris)  mardi 20 juin 2017

C’est toujours avec une pointe d’appréhension que l’on va voir un DJ en concert (en configuration salle de concert et non pas night-club). D’ailleurs, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire "voir" un DJ ? On écoute sa musique, on peut admirer sa dextérité aux platines (enfin ce qu’on en voit, ce n’est pas si évident) ; mais ce n’est pas vraiment comparable à un musicien traditionnel et son instrument.

Et pourtant, "voir" est un des points principaux de ce show. Car oui il faut bien parler de show tellement le spectacle est grandiose ! La vidéo occupe en effet une place aussi importante que la musique et le travail qui a été fait dessus est admirable.

Le DJ se situe toujours au centre de la scène, avec ses platines et une petit batterie, histoire de varier un peu les plaisirs. Mais il est immergé dans l’image : il est entouré par trois grands écrans qui lui font comme un écrin pour le mettre d’autant plus en valeur. L’effet est saisissant et très bien dosé. Il est fréquent qu’avec ce type de dispositif, nous soyons absorbés par l’image, oubliant quelque peu le personnage principal. Mais ici les images et l’éclairage sont travaillés de telle sorte que l’équilibre est respecté. L’effet s’intensifie lorsqu’un quatrième écran (translucide pour que le DJ reste visible bien sûr) est tendu sur le devant de la scène : Shadow est ainsi littéralement baigné dans l’image.

Le concert est conçu comme une boucle, un fil que se déroule pour finalement retrouver son point de départ. L’ouverture est cosmique, nous sommes projetés dans le cosmos et la musique est saisissante, physiquement : les basses font trembler tous les os du corps. La grande force du dispositif réside dans la correspondance parfaite entre la musique et l’image : chaque battement est représenté, chaque variation de musique a une influence sur la couleur, la forme. Chaque morceau nous emporte ainsi dans une thématique, un univers parsemé de technologies modernes et inquiétantes, des forêts profondes et de pures formes colorées abstraites. Les styles musicaux sont également très variés, entre méditation spatiale, trip-hop, rap et hip-hop scratchés.

Cerise sur la gâteau, le personnage est sympathique. Il parle régulièrement entre les morceaux au public, raconte combien il est content de revenir à Paris, d’être là et de pouvoir jouer sa musique. Mention spéciale à son t-shirt écrit en de nombreuses langues différentes : "Désolé pour notre président".

L’expérience vaut donc le détour, tant musicalement que visuellement, les deux étant inextricablement liés. Grâce à l’évolution des techniques de diffusions de l’image et des logiciels de V-jing, on ne peut qu’espérer que ce genre de set se multiplie dans le monde de la musique électronique !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

DJ Shadow en concert au Festival International de Benicàssim #16 (vendredi 16 juillet 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de DJ Shadow
Le Soundcloud de DJ Shadow
Le Bandcamp de DJ Shadow
Le Facebook de DJ Shadow

Crédits photos : Thomy Keat (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=