Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'armée d'Hitler
Benoît Rondeau  (Editions Ouest France)  mai 2017

Benoît Rondeau, enseignant en Histoire-Géographie, spécialiste de la seconde guerre ayant déjà écrit de nombreux ouvrages sur le sujet, nous propose un nouveau livre concernant L’armée d’Hitler, agrémentée de nombreuses photos.

L’armée d’Hitler, la Wehrmacht, dans l’imaginaire collectif, évoque une armée d’excellence, commandée par le meilleur corps des officiers, faisant preuve d’un art consommé de la tactique et dotée du matériel le plus performant. Les campagnes menées par cette armée sont bien connues. Mais quand est-il de la réalité ?

L’intérêt du travail de Benoît Rondeau est d’apporter un nouvel éclairage concernant cette armée d’Hitler en questionnant les forces et les faiblesses de cette Wehrmacht devenue légendaire. A cela s’ajoute le souci d’aborder aussi la question de la compromission de cette armée au régime d’Hitler qui est, avant tout, le bras armé d’une idéologie pernicieuse, qu’elle a servie avec zèle, participant aux crimes les plus odieux du XXème siècle.

Le livre est construit autour de plusieurs chapitres, commençant par la formation de cette armée, en mars 1935, suite à la proclamation d’un décret, dans une Allemagne où l’armée se limitait à sa Reichswerh, composée de 100.000 hommes. Les rapports entre Hitler et le corps des officiers sont ensuite évoqués nous montrant que ses liens entretenus entre les deux sont essentiels pour appréhender l’histoire de la Wehrmacht.

La suite du livre s’articule autour des différentes campagnes, montrant ses atouts avec les premières campagnes et la blitzkrieg, sa victoire à la Pyrrhus en Europe du Nord et son succès en trompe-l’œil face à la France en 1940. Les limites de la Wehrmacht sont évoquées à travers la bataille d’Angleterre et la bataille de Stalingrad. Chaque front fait l’objet d’une analyse précise qui montre parfaitement l’évolution de cette armée au fur et à mesure du conflit.

L’auteur nous renseigne aussi avec précision sur les différentes composantes de cette armée, la Kriegsmarine, la luftwaffe et l’Afrikakorps notamment, le tout agrémenté de nombreux chiffres. Le dernier chapitre, passionnant, est consacré à la chute de cette armée puis à sa capitulation. Benîit Rondeau y traite de ses pertes colossales et du Volksturm, cette milice improbable composé d’enfants et de vieillards qui vont participer à l’effort de guerre nazi sur la fin.

L’armée allemande est aussi évoquée en tant qu’outil au service de la propagande nazie, source de crimes de masse odieux mais également très dure envers les siens comme en témoignent les nombreuses purges et exécutions effectuées dans ses rangs pendant le conflit.

Le livre se termine sur un bilan permettant de s’interroger sur le fait de savoir si l’armée allemande était-elle la meilleure armée. Benoît Rondeau, de façon très pédagogique, nous montre alors les carences stratégiques et tactiques de la Wehrmacht, avec notamment la responsabilité d’Hitler en terme de stratégie, l’absence d’unification du commandement allemand aussi et le manque de concertation stratégique avec les alliés japonais et italiens.

On y découvre ainsi une armée allemande très hétérogène dont la qualité des combattants dépend très souvent de leur recrutement et de leurs origines qui induisent sur leur motivation. L’armée allemande fit appel à de nombreux contingents étrangers comme la division Azul espagnole, la légion Wallonie, la Légion des Volontaires Français et même la Légion indienne. On y découvre enfin une armée possédant des blindés de qualités, du matériel de pointe et innovant et un équipement de qualité.

Benoît Rondeau nous livre donc un livre passionnant, accessible à tous et utile pour les enseignants, sur une armée éphémère qui fut au cœur du conflit le plus dramatique et le plus sanglant de l’histoire de l’humanité.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'Empire Britannique en guerre" du même auteur
La chronique de "Jour J, Bataille de Normandie" du même auteur
La chronique de "La préparation du Jour J" du même auteur
La chronique de "La guerre du désert" du même auteur
La chronique de "Chancellorsville" du même auteur
La chronique de "3 Minutes pour comprendre. La Seconde Guerre mondiale" du même auteur
La chronique de "L'épopée du désert" et de "L'armée australienne en guerre" du même auteur
La chronique de "Le soldat britannique" du même auteur
La chronique de "Etre soldat de Hitler" du même auteur
La chronique de "Alarm !" du même auteur
La chronique de "Patton" du même auteur
La chronique de "Rommel" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Benoît Rondeau
Le Facebook de Benoît Rondeau


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"J'aimerais arrêtée" au Théâtre Luna / Quartier Luna
"Les enfants du diable" au Théâtre L'Oriflamme
"Momentos" au Théâtre Girasole
"Venise, récit chanté d'un corps" au Théâtre le 11
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=