Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Kills
Salle des Fêtes de Ramonville  (Ramonville)  30 mai 2005

Cool, j'ai la chance d'être au milieu d'une salle de Ramonville pleine pour accueillir LE groupe du moment : The Kills.

En attendant, une petite mise en bouche : British Sea Power. Hein, nan… Comment ça, ce ne sont pas les anglais en première partie ? Bon bah tant pis. On attend donc le remplaçant qui aura l'honneur et le privilège d'obtenir la première partie au pied levé. J'ai nommé…trtrtrtrtrtrtr (roulement de tambour) : Paganella, le combo toulousain qui ne cesse de gravir les échelons : après être passés aux Francofolies 2004, le groupe s'est fait remarqué au Printemps de Bourges. Une jolie surprise que nous offre le Bikini, une fois de plus.

Je ne vais pas m'étendre sur la présence scénique du quatuor mais honnêtement ils n'ont vraiment pas à rougir des groupes de rock réputés qui s'arrachent sur scène. En effet la jolie et étonnante voix de Delphine nous a enchanté. Les riffs de rageurs de Sylvain à la guitare, son alter ego musical depuis la création du groupe, sont venus renforcer une section rythmique simple mais efficace.

Bref, une petite curiosité qui mérite le détour. Pour vous donner une idée du style : si vous avez aimé Candie Prune il y a de cela quelques années, alors vous aimerez forcément Paganella.

Place maintenant au couple sulfureux qui finira la tournée de promotion de son nouvel album No Wow le 28 août à Leeds.

Ayant écouté goulûment leur dernier album, j'étais vraiment curieux de voir comment il réussirait à faire passer leurs émotions sur scène. Pour tout vous avouer, je n'ai vraiment pas été déçu.

Le concert débute sur le mystique No Wow qui a donné le nom à l'album. Le ton est donné, le couple n'a pas l'intention de faire acte de présence. Alison Mosshart et sa voix torturée nous envoûte et le guitariste nous file des grosses claques derrière la tête avec sa guitare saturée, subtile mélange d'une tronçonneuse et d'un avion de chasse. Le duo mixte nous montre que le pur rock à la mode US est encore vivant.

Pas besoin de deux grattes, d'une batterie et d'une basse pour faire un barouf d'enfer. Une bonne grosse boîte à rythme, qui peut vite énerver, quelques pédales d'effet bien placées et une musique torturée, telle est la recette du couple qui est sur scène comme dans la vie de tout les jours : déjanté et provocateur.

L'apogée au niveau émotionnel a été sans conteste leur interprétation du morceau "Hate the way you love", qu'ils ont joué en deux parties. La tension était palpable sur scène. On les sentait prêts à se sauter dessus : pour s'étrangler ou s'embrasser ? Eux seuls le savent…

Le reste du concert est allé crescendo pour finir sur un "Fuck the people" qui, je pense, nous a tous fait perdre au moins 20% de capacité auditive.

Le concert entier fut donc une démonstration de leur maîtrise technique et scénique. N'hésitez pas à aller les voir en concert ou même à acheter leur album.

Encore des doutes, lisez l'excellente chronique de l'album No Wow sur Froggy bien sûr…

Musicalement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de The Kills
Le Soundcloud de The Kills
Le Facebook de The Kills


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=