Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Julien Chauvin - Justin Taylor
Le concert de la loge - Haydn - La Poule - Mozart - Guénin  (Aparté Music)  octobre 2017

"Ces symphonies du plus beau caractère et d’une facture étonnante ne peuvent manquer d’être recherchées avec le plus vif empressement par ceux qui ont eu le bonheur de les entendre. Le nom de Haydn répond de leur mérite extraordinaire" Le Mercure de France, 1787.

Sur le papier, de loin, le programme de ce disque pourrait sembler paresseux. La symphonie n°83 dite La poule de Haydn, le concerto pour piano n°17 de Mozart ont été enregistrés de très nombreuses fois. Pourtant, il se cache ici un vrai petit trésor, en l’occurrence la symphonie en ré mineur de Marie-Alexandre Guénin qui mérite à elle seule de se procurer ce disque.

Ce serait également oublié que l’ADN du concert de La loge justifie pleinement ce programme. Fondé il y a maintenant trois ans par le violoniste Julien Chauvin, ce passionnant ensemble jouant sur instruments anciens a pour vocation de faire revivre le Concert de la Loge Olympique, de rejouer son répertoire et ses formes musicales. Créé en 1783 par Charles Marin de La Haye des Fosses et le comte Claude-François-Marie Rigoley d’Ogny, le Concert de la Loge Olympique, longtemps considéré comme l’un des meilleurs orchestres de son temps (tout en mélangeant riches amateurs confirmés et professionnels virtuoses), est resté célèbre pour sa pédagogie et pour ses commandes, comme par exemple les Symphonies Parisiennes à Joseph Haydn. Avec ce disque, Le concert de la loge poursuit, après une première salve avec la symphonie n°85 en si b majeur "la Reine de France" et la symphonie n°4 en do mineur d’Henri-Jospeh Rigel, son travail d’intégrale des Symphonies Parisiennes d’Haydn.

"Entre des traits d’humour typiquement haydniens et des accents orageux qui annoncent le siècle romantique", voilà comment présente Julien Chauvin la symphonie n°83. L’orchestre joue avec le parallèle entre ce qu’ont pu entendre les parisiens lors des premiers concerts de 1786 au Palais des Tuileries et ce qu’ils nous proposent d’entendre maintenant. L’orchestre se base aussi sur la partition envoyée par Haydn au comte d’Ogny et éditée à l’époque par Imbault. Version différente de celles éditées par Bärenreiter ou Artaria (corrigée par la main du compositeur Viennois quelques années plus tard).

Cette appellation de "La poule" provient du thème du hautbois tout en caquètement (répétitions de notes jouées rapidement en rythmes pointés) dans le premier mouvement. Trait d’humour s’il en est, pour les accents orageux qui annoncent le siècle romantique, cela provient notamment du mode mineur, déjà utilisé dans ses symphonies 78 et 80, rappelant la période Sturm und Drang. Une période pré-romantique, avec une musique se caractérisant par un goût pour un certain lyrisme, par la prédominance du mode mineur (rappelant les passions), par des dynamiques rythmiques contrastées et des audaces harmoniques. Des éléments musicaux qui vont parfaitement avec cette symphonie n°83.

On pourra établir un parallèle avec les œuvres contemporaines de Mozart, comme son concerto pour piano n°17. Un concerto plein de délicatesse et de raffinement montrant une large palette de sentiments avec un mouvement andante tout en passion intérieure, où la beauté comme souvent chez le compositeur Viennois née d’une sorte de chaos de lignes mélodiques.

Figure donc également sur ce disque la Symphonie en ré mineur de Marie-Alexandre Guénin (1744-1835) d’abord violoniste virtuose, éditeur et compositeur français (précurseur des symphonistes Français), admiré de ses pairs et membre du Concert de la Loge Olympique. Une symphonie pleine de contrastes s’inscrivant aussi dans le courant Sturm und drang mais synthétisant les styles Italien, Français et Allemand. L’orchestre et Justin Taylor sont éblouissants. Julien Chauvin imprime un phrasé raffiné et magnifie les contrastes par une superbe interprétation. Et puis il y a ce choix d’enregistrement avec de l’ampleur, de la résonnance et de la rondeur et quel immense plaisir d’entendre les respirations de Julien Chauvin et des musiciens. Un must have.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Haydn : Stabat Mater, Symphonies n°84 & n°86 de Le Concert de la Loge & Julien Chauvin
La chronique de l'album Simply Mozart de Julien Chauvin & le Concert de la loge
La chronique de l'album Mozart de Le concert de la loge & Julien Chauvin

En savoir plus :
Le site officiel du Concert de la Loge
Le Facebook du Concert de la Loge


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=