Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce DAAU - Die Anarchistische Abendunterhaltung
Hineininterpretierung  (Radical Duke)  septembre 2017

Vois-tu lecteur, parfois il faut bien admettre son incompétence ou tout au moins son ignorance. C'est donc humblement que je me prosterne devant toi et implore ton pardon ! Pourquoi ?

Parce que je ne connais pas Die Anarchistische Abendunterhaltung (DAUU, c'est moins long et plus simple à écrire !). Pourtant, ce groupe Belge (il ne faut pas se fier au nom parfois) fête ses 25 ans d'existence. Oui un quart de siècle ! À l'origine, le groupe réunit Roel Van Camp, Han Stubbe, Buni et Simon Lenski.

Comment définir leur musique ? Classique ? Oui, si on considère que les musiciens combinent "vieux" instruments, j'entends par là violon, violoncelle, clarinette et accordéon mais ils savent aussi proposer une musique moderne, alternant dynamisme, rythmique punchy comme sur "Drieslagstelsel", et musique plus lente comme le premier morceau "Aufhören"... (oui, moi aussi, j'ai du mal quand j'écris les titres).

Cette association d'instruments leur a ouvert les portes d'un public plus âgé, plus classique mais aussi auprès de plus jeunes, attirés par cette énergie qui se dégage de leur musique. Le groupe a ainsi arpenté les routes européenne jouant pour EZ3kiel par exemple du temps du Versus Tour en 2004.

Le groupe a vécu pas mal de changements de musiciens selon les projets, les années, et depuis 2010 les frères Lenski ne font plus partis du groupe. Pourtant, ils n'ont pas hésité, pour fêter comme il se doit les 25 ans du groupe, de venir revisiter avec leurs anciens acolytes leur répertoire pour nous offrir cet album anniversaire, Best Of amélioré. Ils ont donc joué en tant qu'invités aux côtés de Hannes D'Hoine et Jeroen Stevens (basse et batterie).

Le groupe ainsi "reconstitué" aurait pu faire dans la facilité et rejouer leur propres compositions, mais que nenni. Ils ont demandé à une figure de la scène anversoise, l'ex dEUS, Rudy Trouvé, de choisir les titres et de prendre en main la production de ces réinterprétations. Ainsi on ne retrouve pas moins de 20 titres sur cet album. C'est donc un pari un peu fou pour ce groupe, qui n'hésite pas à se remettre en question.

Ceux qui connaissent le groupe retrouveront avec plaisir des morceaux fondateurs comme "Drieslagtelsel 1 et 2", mais aussi des compositions plus récentes comme "Dansende Mieren" ou des tubes comme "Rabbit Eye Movement".

Cet album a été pour moi une vraie découverte, revendiquant un amour non dissimulé pour le rock et là, je me retrouve donc à écouter des compositions associant sons électroniques, jazz, classique. Un très bel album pour les aficionados et une très belle découverte pour les novices.

Un album à se procurer en tout cas pour les vrais amoureux de belle musique et d'expérience musicale. Tu peux aussi aller voir le résultat sur scène le 2 novembre au Petit Bain à Paris.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

DAAU en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004

En savoir plus :
Le site officiel de DAAU
Le Soundcloud de DAAU
Le Facebook de DAAU


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil

Un peu de soleil, des oiseaux qui chantent, le calme avant la tempête olympique. En attendant, cultivons-nous plutôt que de sauter dans la Seine. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch
"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard
et toujours :
"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Cach

Au théâtre

les nouveautés :
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
zt toujours :
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
et toujours :
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=