Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ukuleleboboys - Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
L'Aéronef  (Lille)  samedi 21 octobre 2017

Serviette et baskets étaient presque indispensables... Pas de footing en perspective, mais bel et bien un concert : celui d'Émir Kusturica and The No Smoking Orchestra. À en croire les vidéos de live qui foisonnent sur la toile, le moins qu'on puisse dire, c'est que ce rock des Balkans fait vibrer les foules. Et bien souvent, deux bonnes raisons les conduisent à savourer un tel concert : d'abord pour le plaisir de se plonger dans les films de cet incontournable réalisateur, mais aussi et avant tout pour s'amuser.

Dans la salle de l'Aéronef de Lille, c'est peu ou prou ce qui s'est passé. Les fanas de cinéma s'étaient perchés sur la mezzanine pour être sûrs d'avoir un plan large de la séquence. Émir Kusturica s'élançait sous les projecteurs avec sa bande de huit musiciens. Ce qui n'était pas sans rappeler la parodie de feus les Guignols de l'info. On y voyait le réalisateur, alors président du jury du festival de Cannes, suivi de ses acolytes, jouant très fort une ritournelle entêtante qui couvraient toutes les discussions.

Ils avaient remis ça. Violon, trompette, accordéon, pour les sonorités de l'Est accompagnés de guitares, batterie et claviers pour le côté électrique : toute la panoplie d'instruments était réunie pour jouer de nouveau très fort, ce rock endiablé dont ils ont le secret. Et ça a démarré sans modération par Jaguar. Bien que frétillant, Émir Kusturica s'économisait en commentaires. Mais il suffisait d'un bref : "Et maintenant, on va vous jouer une chanson du film "La vie est un miracle"" pour que les centaines de mains se lèvent et approuvent le choix.

La salle affichait complet. Mais tout de même, pas de déchaînement. Le public de Lille – comme à son habitude : à mettre en débat – était plutôt attentif. Pour les neuf musiciens, aucun problème, assurément là pour s'amuser à en voir le plaisir qu'ils prenaient sur scène. Ils auront tout de même tirer quelques ficelles pour emporter la foule : inviter une dizaine de jeunes filles à danser. "My dancing Club" s'exclame leur chef d'orchestre Émir Kusturica ravi de les mener à la baguette. Puis descendre jouer dans le public...

Il fallait se laisser aller, ce que nous avons fait, les Froggy's Delight. Derrière, la place que nous laissaient les curieux agglutinés sur la mezzanine, nous avons dansé, emportés par la musique, trempés, chantant "I'm not Romeo, maybe you're Juliette, but I'm not Romeo". Là, toutes les conditions étaient réunies pour vivre un très bon concert.

En première partie, un duo dont le nom fait bégayer : les Ukuleleboboys. Sur scène, Romain et Alex, deux lillois faussement mexicains malgré leur vraie moustache chauffaient le public... avec un grain de folie. Ces deux musiciens et mélomanes prennent un malin plaisir à reprendre des "tubes" au ukulélé.

L'instrument ne fait pas toujours l’unanimité. Mais là, ces Santana – petite exagération – du ukulélé changeaient la donne. Le long du set, les Ukuleleboboys ont fait déferlé un florilège de morceaux qui en plus d'être finement repris permettaient de jouer au Blind Test. Entre autres, on y reconnaissait à la sauce rock-mexicain – car ils roulent parfois les "r" – "I feel Love" de Donna Summer, "Come out and play" de The Offspring, "Earth, Wind & Fire" de Fantasy ou encore "Hit me baby One More Time" de Birtney Spears. Un mélange étrange qui a le mérite de faire sourire et à coup sûr de se déhancher.

Dès l'ouverture, avec leur déguisement et entourés de Cactus en plastique, les deux musiciens annonçaient la couleur. Ukuleleboboys est un groupe qui joue avant tout pour faire plaisir et se faire plaisir. Mais qui a le mérite de bien lancer une soirée de concert.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)

En savoir plus :
Le Facebook de Ukuleleboboys
Le site officiel de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
Le Soundcloud de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra
Le Facebook de Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra

Crédits photos : Cédric Chort (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=