Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lysistrata
The Thread  (Vicious Circle)  octobre 2017

Avec leurs 20 ans de moyenne d’âge et leur air juvénile, les trois membres du groupe Lysistrata ont l’air bien inoffensif. Du genre de ces petits gars qui ne feraient pas de mal à une coccinelle sur un rebord de fenêtre. Et pourtant, si je vous disais que ces trois-là sont probablement ce que la France a produit de meilleur en rock depuis longtemps, vous me ririez au nez. Et bien je vais être obligée de vous le dire pourtant. Et vous allez moins rire.

Leur histoire a commencé comme celle de beaucoup de groupes : une rencontre sur les bancs de l’école en Charente-Maritime, une envie de faire de la musique, un premier EP (on fait court, excusez-nous, on n'est pas calé en hagiographie et leur biographie se trouve sur Internet).

Et puis les concerts. Importants pour tous musiciens, mais probablement encore plus pour ceux-ci. Car c’est grâce à leurs exploits en live que le groupe s’est forgé une sacrée réputation. En les enchaînant sans relâche jusqu’à être repérés aux Transmusicales, puis lauréats du prix Ricard S.A Live Music. Et ce n’est que légitime parce qu’en live, le trio est incroyable : d’une énergie délirante qui transforme chaque prestation une épreuve de fond digne d’un marathon.

Et leur musique ? Un rock plutôt énervé et survolté, chanté en anglais, teinté de post-rock / math / noise (ce qu’on veut), assez hétéroclite pour pouvoir le qualifier d’un tas d’influences et citer plein de noms de groupes comme At the Drive-In, Battles, Refused ou Sonic Youth, entre autres artistes plus que respectables.

Leur premier véritable album, intitulé The Thread, a été enregistré à la manière d’un live, pour en reproduire toute la violence, l’urgence et la spontanéité, avec les petits défauts qui deviennent des perles et qui donnent à la musique une âme. Et il faut avouer que c’est un pari plutôt bien réussi. Le résultat, 7 titres qu’on vous conseille d’écouter bien fort, même si vous risquez de perdre quelques décibels à chaque oreille. La souffrance en vaudra la chandelle ! Sept titres percutants, fracassants, explosifs. Si vous aimez être secoués, foncez.

Bref, The Thread n’est pas que le disque de trois gamins qui crient fort, c’est un disque passionnant, intelligent et structuré. Derrière la rage, il y a un véritable talent qu’on ne demande qu’à suivre avec enthousiasme non dissimulé.

Lysistrata peut prétendre sans problème au titre de meilleur groupe français de 2017 dans la catégorie je m’énerve en anglais. Et comme c’est la période des tops de fin d’année, je ne vais pas me gêner pour les mettre direct dedans !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Veil de Lysistrata
Lysistrata en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août
Lysistrata en concert au Normandy (vendredi 18 octobre 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Lysistrata
Le Bandcamp de Lysistrata
Le Soundcloud de Lysistrata
Le Facebook de Lysistrata


Rita Zarai         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2024 : La culture en forme Olympique

Avignon se termine et on fait le plein de spectacles formidables que nous avons découverts au festival OFF. Un peu de musique, des festivals, de quoi passer un bon été, sportif ou non ! Et pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

Festival des Vieilles Charrues #32 et toutes les photos sur Taste Of Indie
retour sur le Hellfest #17 avec Green Lung, Houle, Satyricon et beaucoup d'autres
Festival Chauffer dans la Noirceur #32 :
le vendredi avec Mike Love, Gogol Bordello, Psychotic Monks et d'autres
le samedi avec TTrruuces, Faada Freddy, Slift et quelques autres
"In the sky wirh" Gérard Loussine
"Summer sampler #11" de Howlin' Banana Bands
"Mesdames" de Mesdames
2 petites découvertes : Alfs et Harun
et toujours :
"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"La cabane de l'architecte" au Théâtre du Collège de La Salle
"Hamlet take away" au Théâtre de l'Atelier Florentin
"Toutes les choses géniales" au Théâtre La Condition des Soies
"Agathe Royale" au Théâtre des Gémeaux
"Comme on brûle encore" au Théâtre du Cabestan
"Entrée des artistes" au Théâtre des Halles
"J'aimerais arrêtée" au Théâtre Luna / Quartier Luna
"Les enfants du diable" au Théâtre L'Oriflamme
"Momentos" au Théâtre Girasole
"Venise, récit chanté d'un corp" au Théâtre le 11
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chappelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :
"Gondola" de Veit Helmer
"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini
un DVD avec "Berlin boys" de David Wnendt
"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé
"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat
"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=